Charleroi Métropole joue la séduction !

Pour être plus attractif, le bassin de vie de Charleroi mise sur un marketing territorial innovant. La mobilisation des bourgmestres des 29 communes composant Charleroi Métropole est soutenue financièrement par la Province de Hainaut. Un projet de supracommunalité exemplaire.

Charleroi et les communes qui l’entourent soignent leur image. Pour attirer de nouveaux habitants et susciter l’envie d’investir. Ce projet ambitieux est l’un des principaux portés par la conférence des bourgmestres. En ligne de mire : le développement d’un « welcome pack Charleroi Métropole » à destination des personnes désireuses de s’installer dans l’une des 29 communes de ce territoire, à la fois vert et industriel mais aussi uni par une identité forte.

« Une véritable démarche de branding territorial est ainsi initiée, explique le Président de la conférence des bourgmestres, Paul Furlan. Cela passera par un logo et un site internet qui sera la véritable carte de visite numérique du territoire et mettra en exergue ses atouts économiques et culturels ainsi que ses potentiels en matière de formation ». Promouvoir Charleroi Métropole en tant que lieu de vie mais aussi destination d’affaires et de loisirs : la dynamique est lancée et la conférence des bourgmestres annonce avoir confié au « Petit fûté » la conception d’un guide touristique. Des actions autour du Tour de France sont également dans les cartons.  

Un euro par habitant

Cette stratégie d’attractivité a été retenue par la Province de Hainaut à l’issue de son appel à projets de supacommunalité. La Province consacre désormais l’équivalent d’un euro par habitant au co-financement de projets portés par plusieurs communes. « Nous apportons ainsi plus d’un demi million sur deux ans à celui de Charleroi Métropole, confirme Serge Hustache, Président du Collège provincial. C’est l’expression d’un nouveau positionnement de la Province. Nous sommes à l’écoute des communes et soutenons des projets émanant d’elles ». Une union sacrée des élus locaux en faveur des territoires que salue Paul Furlan.

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 1 Février, 2018 - 17:21