Charleroi: the place to study!

Cinq opérateurs (la Province de Hainaut, la Ville de Charleroi, l’ULB, l’UMons et l’Université Ouverte) s’associent pour "doper" l’offre de formation et d’enseignement supérieur à Charleroi. Le Centre universitaire Zénobe Gramme est officiellement lancé avec, au programme, plus de formations en plein exercice et en horaire décalé dans un bâtiment historique entièrement rénové !

Cette semaine, les cinq associés se sont rencontrés pour signer la convention fixant les statuts de l’asbl "Centre universitaire Zénobe Gramme", dans le bâtiment du même nom situé sur le campus de l’Université du Travail, sur les hauteurs de Charleroi.

Cet acte marque le coup d’envoi concret d’un important projet portant sur plus de 25 millions d’euros au bénéfice de la région de Charleroi et de ses habitants. "Le Centre Universitaire Zénobe Gramme bénéficie d’un financement de la Région wallonne et des fonds européens FEDER à hauteur de 15,3 millions d’euros, précise Serge Hustache, président du Collège provincial du Hainaut. De leurs côtés, les partenaires prendront à part égale le coût des travaux estimé à 10 millions d’euros".

Ainsi, à l’horizon 2023, l’édifice rénové comportera des auditoires, salles de classes, espaces partagés, e-learning, bureaux pour la recherche, etc. partagé par les quatre opérateurs de formation.

Coller à la réalité de terrain

Le but est de proposer une offre de formations plus diversifiée et adaptée aux besoins des entreprises locales déjà bien implantées ou dans les secteurs amenés à se développer, de façon à inciter les jeunes carolos à étudier dans leur région et, ensuite, à y travailler. "C’est une réalité, remarque Paul Magnette, bourgmestre de Charleroi, la moitié des jeunes carolos qui vont étudier dans d’autres grandes villes ne reviennent pas faire leur vie et travailler dans la région. Nous perdons donc la moitié des diplômés universitaire ou de l’enseignement supérieur".  

La concrétisation de ce projet a été possible grâce à la relation de confiance entre les différents partenaires. "Cet esprit de collaboration associé à l’infrastructure va permettre de développer les formations existantes et d’en créer de nouvelles, par étapes successives", indique Calogero Conti, recteur de l’UMons.

Pour Yvon Englert, recteur de l’ULB, "il était important de nous implanter à Charleroi, de créer une structure propre au pôle carolo. Il y a de l’humain dans tous les projets que nous développons ici!".

Quant à l’Université Ouverte, son rôle principal est d’organiser la concertation pour cerner les besoins de la région, les métiers en pénurie, les professions d’avenir, le développement et l’implantation des entreprises, etc., pour permettre de construire une offre de formations supérieures adéquate.

 

Les cursus actuellement organisés sur le campus de Charleroi :

  • Par la Haute École provinciale de Hainaut-Condorcet :

-        Bachelier en sciences industrielles

-        Bachelier en électromécanique orientation électromécanique et maintenance

-        Bachelier en aérotechnique, 3 orientations : avionique, techniques d’entretien, construction

-        Master en aérotechnique

-        Master en électricité

-        Master en alternance en gestion de la maintenance électromécanique co-organisé avec l’UMons

 

  • Par l’UMons :

-        Bachelier en sciences psychologiques et de l’éducation

-        Bachelier en sciences de gestion

-        Bachelier ingénieur civil

-        Master en sciences de l’éducation

-        Master en sciences de gestion

-        Master en sciences informatiques

-        Master ingénieur civil en informatique et gestion

 

  • Par l’ULB :

-        Master en sciences du travail

-        Master en sciences du travail, en alternance

-        Certificat interuniversitaire en Management associatif (avec l’UMons et l’Université Ouverte)

-        Formation en management public

-        Formation "Préparation à la retraite : enjeux et perspectives"

Les cursus proposés dans un avenir proche :

  • Par la Haute École provinciale de Hainaut-Condorcet (2018-2019)

-        Bachelier en sciences industrielles avec l’option gestion organisée par l’UMons (parcours Ingé Plus)

-        Bachelier en électromécanique orientation électromécanique et maintenance > collaboration à venir avec le Fab Lab (impression 3D et prototypage rapide)

-        Master en électricité revu avec efficacité énergétique et management environnemetal

-        Master en alternance en gestion de la maintenance électromécanique

 

  • Par l’UMons :

-        Bachelier en sciences humaines et sociales

-        Bachelier en sciences biologiques

-        Bachelier ingénieur civil

-        Master de spécialisation en management territorial et développement urbain

-        Master de spécialisation en génie des systèmes énergétiques

 

Infos : www.condorcet.be

www.ulb.ac.be

www.umons.ac.be

www.uofwb.be

 

 

 

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 14 Septembre, 2017 - 16:55