Coiffure : quelles tendances pour les fêtes ?

Les fêtes de fin d'années approchent à grands pas et certaines se mettent déjà à rêver de leur coiffure pour les réveillons. Comme la mode, la coiffure est un métier en constante évolution.

Les professionnels ont besoin de conseils et de contacts en permanence. C'est dans ce contexte que les 7e "coiffeur manager" de l'Institut d'Enseignement Provincial Charles Deliège, à Binche, ont participé à l'édition "On Tour", à Gosselies. Cet événement, organisé par l’Union des Coiffeurs Belges, rassemble le monde professionnel de la coiffure et montre les nouvelles tendances, techniques et astuces. Il permet aussi des rencontres. Des liens se créent, entre artisans et entreprises de cosmétiques, entre partenaires et/ou concurrents. L'occasion pour les élèves de s'inspirer des dernières tendances pour les fêtes!

Entourés par une équipe de coachs et de consultants professionnels, les élèves ont pu découvrir les dernières pratiques en vogue de l'hiver 2017.  Les paillettes dans les cheveux sont à ranger au placard. "Pour briller à Noël et au Nouvel An, optez pour la queue de cheval. Ne soyez pas trop apprêtées. Faites en sorte que ça bouge mais dans la sobriété. Le queue de cheval sophistiquée permet de répondre à ce type d'attentes", conseille Fabrizio Castellano, coach en coiffure. "Le brillant sera davantage sur les vêtements que dans les cheveux" , ajoute-t-il, en s'adressant aux élèves.

Du côté des élèves, la satisfaction est de mise. Au-delà des conseils, elles ont eu l'occasion de s'essayer à de nouvelles techniques et découvrir des démonstrations qui leur serviront dès leur entrée dans le monde du travail l'an prochain.

Le secteur de la beauté est en perpétuel mouvement : "on considère qu'un coiffeur n'est plus à niveau lorsqu'il n'a plus suivi de formation depuis 6 mois. C'est un métier de mode, un métier artistique qui évolue constamment" , avise Barbara Meys, consultante sectorielle.

Cheveux lisses, boucles, chignon relevé, queues de cheval, tout est passé au peigne fin par les jeunes apprenantes afin de pouvoir créer des looks sophistiqués sans paraître trop apprêtées.

Lors de cette véritable immersion professionnelle, elles ont aussi officié en relations publiques et accueil, ce qui leur a permis de se confronter à l’aspect organisationnel du métier, à la mise en place des scénographies, à la gestion des équipes… autant de paramètres qui interviendront aussi dans leur futur emploi.

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 30 Novembre, 2017 - 17:10