De nouvelles formations universitaires à Charleroi

L'ULB et l'UMons dopent l'offre de formation et d'enseignement supérieur dès la rentrée 2018 avec deux nouveaux Bacheliers universitaires en cours de jour et un Master en horaire décalé!
En septembre 2017, cinq opérateurs (l’ULB, l’UMONS, l’Université Ouverte, la Province de Hainaut et la Ville de Charleroi) s’associaient officiellement autour du projet « Centre universitaire Zénobe Gramme ». Ce « Centre Universitaire Zénobe Gramme » (en abrégé « CUZG ») est un important projet portant sur plus de 25 millions d’euros et dont l’objectif est de doper à l’horizon 2020-2021 l’offre d’enseignement supérieur et de formation au bénéfice de la Ville de Charleroi, de sa région et de ses habitants et habitantes.
Huit mois plus tard, deux des partenaires de ce CUZG, l’ULB et l’UMONS, annoncent le lancement de deux nouveaux Bacheliers universitaires organisés en cours de jour et d’un Master de spécialisation en horaire décalé, et ce, dès la rentrée prochaine de septembre.
Il s’agit du :
  • Bachelier en sciences humaines et sociales – 180 crédit – organisé entièrement à Charleroi (avec une 1ère année polyvalente sciences humaines et sociales, sciences économiques et de gestion)
  • Bachelier en sciences biologiques (1ère année polyvalente en sciences de la vie - biologie, bio-ingénieur, chimie, pharmacie, sciences biomédicales organisée à Charleroi)
  • Master de spécialisation en Management territorial et Développement urbain (horaire décalé)
Les deux nouveaux Bacheliers viennent s’ajouter à ceux déjà organisés en cours de jour par l’UMONS à Charleroi en Sciences appliquées (ingénieur civil) et en Sciences de gestion. Le nouveau Master de spécialisation vient quant à lui compléter l’offre de formation continue déjà proposée à Charleroi en Psychologie et Sciences de l’Éducation, en Informatique, en Sciences Appliquées et en Sciences de gestion par l’UMONS d’une part et en Sciences du Travail par l’ULB d’autre part. Cet effort considérable consenti par les deux institutions vise à offrir aux jeunes de la région des cursus universitaires de haut niveau.
Si l’initiative de l’ULB et l’UMONS va bien entendu permettre aux jeunes de la région d’initier à moindre coût leur parcours dans l’enseignement universitaire, cette nouvelle offre de proximité devrait surtout favoriser l’inscription d’étudiants et d’étudiantes qui aujourd’hui n’envisagent pas d’entamer des études supérieures.
Ceci répond à un vrai enjeu pour la région car pour rappel, seuls 18,1 % de la population de Charleroi métropole dispose d’un diplôme de l’enseignement supérieur (universitaire et non universitaire), la moyenne wallonne étant de 23,9%.
Le lancement de ces nouveaux programmes à la rentrée prochaine constitue donc une réponse directe de l’ULB et de l’UMONS à l’enjeu majeur pour Charleroi d’accroître le nombre de jeunes poursuivant des études supérieures. Dans cette optique, les deux universités lanceront également ensemble un bachelier en ingénieur civil à la rentrée 2019 et un partenariat est en cours pour la kinésithérapie avec la HEPH-Condorcet.
Infos:
Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 21 Juin, 2018 - 17:10