FIG., une exposition de Marcel Berlanger au BPS22

Du 10 février au 25 mai, le BPS22, Musée d'Art de la Province de Hainaut à Charleroi, met en avant les oeuvres de Marcel Berlanger. En parallèle, une expo Extra View, "Derrière le soleil" de Pauline Beugnies. 

Dernier volet d’une exposition de l’artiste Marcel Berlanger (Bruxelles, 1965) déployée en quatre lieux,  Fig. explore, cette fois, les relations entre peinture et scénographie. Après Furnes (Emergent), Eupen (Ikob) et Bruxelles (Galerie Rodolphe Janssen), c’est à Charleroi, au BPS22 Musée d’Art de la Province de Hainaut, que l’artiste développe une autre préoccupation de son travail : l’agencement spatial de ses images peintes.

Comme son titre, Fig., l’indique explicitement, l’exposition se déploie autour de la notion de "figure"; celle-ci constituant l’un des questionnements fondamentaux de la peinture de Marcel Berlanger. Son art est, en effet, un art de révélation, au sens photographique du terme : il s’agit à la fois de livrer une image (tirée elle-même d’une autre image, photo ou capture d’écran) et d’en dévoiler l’origine picturale. La manière de peindre un sujet est aussi importante que le sujet lui-même. Souvent perceptible au premier regard, la figure choisie n’est pas innocente : elle est le résultat d’un ensemble de préoccupations formelles, symboliques,  psychologiques, affectives, etc. 

Pour cette exposition, Marcel Berlanger a puisé dans ses stocks d’images, qu’il conserve dans la mémoire de son ordinateur. Il s’agit d’images de plantes, de paysages (inspirés notamment par Cézanne), de personnalités célèbres, ou de planches scientifiques de faune ou de flore, etc., qu’l reproduit selon la technique de la « mise au carreau » qui consiste à diviser l’image en carreaux et à les reproduire un à un. Au-delà de leurs qualités plastiques très spécifiques, ces figures sont porteuses de significations extrinsèques qui se superposent et s’enchaînent dans la construction spatiale de l’exposition. Visiter l’expo revient à parcourir un grand livre d’images, subtilement connectées les unes aux autres. 

Après avoir abordé les aspects picturaux, figuratifs et installatifs de son travail, lors des expositions précédentes, Marcel Berlanger traite cette fois de la dimension scénographique de ses expositions. Réalisées spécialement pour l’exposition à Charleroi, d’immenses peintures suspendues dans l’espace structureront la Grande Halle du BPS22, dessinant une véritable scénographie produisant une structure sémantique spécifique. Par leur démesure, elles suggèrent qu’elles puissent être les éléments de décor d’un spectacle latent, dont l’exposition ne serait qu’un état figé et dont les visiteurs seraient les acteurs muets. C’est le cas d’une immense peinture (7mx7m), représentant de manière illusionniste un intérieur de grotte et servant de « toile de fond » à toute l’exposition.

L’exposition sera ponctuée par quatre représentations théâtrales exceptionnelles de la pièce « Iwona, une opérette électronique », d’après « Yvonne, Princesse de Bourgogne », de Witold Gombrowicz, écrite et mise en scène par la sœur de l’artiste, Françoise Berlanger, et dont la « scène » sera la Grande Halle du BPS22 les 12, 13, 14 et 15 avril 2018.

Infos : www.bps22.be

En parallèle à l’exposition de Marcel Berlanger

Pauline Beugnies – Derrière le soleil – 10 février > 8 avril pauline_beugnies_22behind_the_sun22_2017_c_pauline_beugnies_1

Au Caire, Pauline Beugnies (1982, Charleroi) a suivi de près la jeunesse à l’avant-garde des mouvements populaires de 2011 en Egypte. Son exposition au BPS22, « Derrière le soleil », dénonce la propagande nationaliste et le contexte de répression violente des opposants sous le nouveau régime militaire du maréchal Al-Sissi. Entre documents, témoignages, et photographies, Pauline Beugnies démonte l’image erronée du monde arabo-musulman véhiculée par les médias. Elle parle du besoin des familles de prouver et rendre visible l’existence de ces personnes disparues alors que la dictature militaire nie absolument tout crime contre le peuple égyptien.    

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 8 Février, 2018 - 18:03