Formation GPS à Pecq, les clés d'une liberté bien organisée !

Se rendre à une formation GPS à la ferme de Léaucourt, c'est un peu mettre la charrue avant les boeufs, car il faut déjà avoir un solide sens de l'orientation pour trouver l'endroit, enchâssé entre bois et marais, au bout d'une sinueuse route de campagnes... Qu'à cela ne tienne, la balade donne l'occasion de prendre la mesure de la beauté de cet écrin de nature en Wallonie picarde. Et augure de l'intérêt de se former à un outil qui permettra de s'y balader en en tirant les meilleurs bénéfices.

C'est précisément ce qui occupe l'échevin du tourisme et de la cohésion sociale, Aurélien Pierre, qui a fait appel à la Province de Hainaut dans le cadre de la supracommunalité : « Nous avons d'abord sollicité Hainaut Sports afin de mettre en place une formation à la marche nordique pour nos aînés. Puis ous nous sommes dit qu'il serait intéressant d'apprendre à réaliser également des parcours et des cartes ».les participants à l'extérieur, pouce levé

Eric Degransart, relais territorial supracommunalité et formateur en informatique pour l'Institut provincial de Formation – IPFH, connaissait une application susceptible de convenir. Il a donc proposé une séance d'information. « L'idée est de créer des circuits adaptés aux besoins des marcheurs : le formateur en marche nordique a un excellent niveau sportif, ce qui n'est pas forcément le cas de tous les aînés. Et il ne connaît pas bien la région : qui mieux que les participants peut composer de chouettes circuits et mettre en lumière les plus jolis coins de la région ? »

La supracommunalité, une relation win-win

L'investissement de la Province dans des actions de supracommunalité rend pas mal de besoins aux communes « Dans un 1er temps, nous avons essayé d'être présent dans un maximum de communes pour apporter une aide ponctuelle répondant à une demande particulière. Une commune exprimait un besoin et accueillait un service provincial. C'est ainsi qu'à Pecq, on connaît surtout l'IPFH. A présent, nous voulons lier plusieurs services afin de mettre en place des initiatives de plus grande envergure. C'est ce que l'on tente ici, avec un partenariat entre l'IPFH et Hainaut Sports. C'est aussi le cas à Mouscron, où l'IPFH et Hainaut Seniors se sont alliés pour proposer la formation smartphone (*). Car la force de la Province, c'est justement cette association ! »
Donc, en fait, l'initiation à l'outil GPS va éboucher sur un"devoir" : les participants vont créer un ou plusieurs circuit(s) à exploiter lors de la première séance de marche nordique !

L'appli GPSies

Gratuite est très intuitive, l'application GPSies suscite un grand intérêt chez les participants. Les questions et bons mots fusent dans la bonne humeur, tandis qu'Eric Degransart présente le fonctionnement pas à pas, sur grand écran pour que tout le monde puisse visualiser l'interface et, pour certains, la tester déjà sur leur smartphone.

Eric Degrandsart montre une info sur grand écran
« Cochez les renseignements sur le parcours le plus fidèlement possible à la réalité : vous connaissez la région, n'envoyez pas quelqu'un avec un vélo électrique dans un marécage ! Et regardez... Le parcours peut être caché ou rendu public. Mais si l'on écrit quelque chose, c'est pour que ça soit lu, non ? C'est un partage d'informations, si l'on crée le circuit, autant que d'autres en profitent, tout comme nous allons profiter des parcours des autres ». Au-delà de la technique passe donc aussi la philosophie des réseaux : on n'est plus dans l'individualisme. Tout est pensé pour être mutualisé. Ce qu'on sait, on le met à disposition de la communauté. Et, en échange, on bénéficie du colossal apport de l'ensemble des utilisateurs. « GPSies est accessible d'où que l'on soit donc c'est très intéressant en balade dans un autre coin de Belgique ou en vacances : une multitude de circuits sont disponibles dès votre arrivée ! ».

Chacun fait ce qui lui plaît

Que vont faire les participants de toutes les informations engrangées ? Willy avait entendu parler de l'appli mais ne savait pas très bien comment ça fonctionnait : « Je souhaitais en savoir plus non pour participer à la marche nordique - mon épouse, si – mais pour me créer des circuits vélo ». Claudine, elle, vise l'aventure : « Je vais partir en vacances en Bulgarie et, avant, je souhaitais pouvoir me servir efficacement de mon smartphone. J'ai déjà suivi la formation smartphone à Mouscron pour le fonctionnement général, là je vais pouvoir me balader dans la ville en suivant les circuits GPS !».Quant à Erci Degrandsart, il voit déjà plus loin : « Je suis en train de tester la montre GPS... On va à nouveau unir Hainaut Sports et l'IPFH car tous ces outils, il faut pouvoir les utiliser et en transférer les données sur son ordinateur. » De beaux moments de découvertes, d'apprentissage et de convivialité en perspective, donc !

Intéressé ? eric.degransart@hainaut.be

(*) La formation smartphone : https://www.youtube.com/watch?v=3cpXvmFgWgs

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 1 Juin, 2017 - 17:11