La diminution du fonds des Provinces pourrait priver le Hainaut de 3,5 millions d’€

La majorité provinciale en appelle à la concertation

L’annonce par le Gouvernement wallon d’une réduction de 5% du fonds des Provinces dès 2018 ne sera pas sans conséquences sur l’équilibre budgétaire du Hainaut et pèsera sur les services que la Province rend chaque jour aux citoyens et aux communes. La majorité PS-MR regrette l’absence de dialogue.

Pareille disposition unilatérale est ressentie comme un "rendez-vous manqué" par la majorité provinciale du Hainaut. En effet, la réduction de moyens annoncée par l’autorité de tutelle n’est, à ce stade, accompagnée d’aucun dialogue avec les responsables provinciaux sur la pertinence même des actions de la Province. Or, derrière les chiffres, ce sont bien des actes concrets qui sont posés par les services et par l’important réseau d’écoles de la Province.

Les responsables provinciaux s’interrogent particulièrement sur la possibilité de maintenir à l’identique la politique  de supracommunalité. "Le service aux communes  constitue le fondement d’un nouveau positionnement de la Province, explique le Président du Collège provincial, Serge Hustache.  Aujourd’hui, le Hainaut consacre 17 millions d’€ à des actions en faveur des pouvoirs locaux dont près de la moitié sont consacrés au co-financement des zones de secours. Ce soutien se doit d’être pérenne pour garder toute crédibilité et produire des effets dans le temps auprès des citoyens".

Une rencontre urgente

Et d’ajouter : "La majorité provinciale PS-MR a conscience que tous les niveaux de pouvoir doivent contribuer à l’effort collectif en matière de gestion des finances publiques. Elle mesure également la nécessité de poursuivre les réformes déjà entamées pour inscrire les Provinces dans une nouvelle gouvernance basée sur les synergies et les économies d’échelle entre les structures publiques. Mais ce travail doit être le fruit d’un engagement collectif."

Réclamant une réunion d’urgence avec les ministres wallons concernés, les représentants de la majorité PS-MR à la Province se veulent avant tout constructifs. Le projet de budget 2018 – dernier de la mandature - intègrera d’ailleurs la finalisation de mesures d’assainissement financières et de modernisation initiées depuis plusieurs années par la majorité. Le fruit d’un travail de longue haleine.

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 31 Août, 2017 - 15:00