Languissez-vous !

Apprendre en s’amusant, c’est le défi relevé par les enseignants et étudiants de la Promotion sociale secondaire Mons-Borinage, à l’occasion de la Journée Internationale des Langues, célébrée chaque année, le 26 septembre. Une initiative de l’Europe.

Le ton est donné dès l’arrivée sur le parking de l'établissement d'enseignement provincial. A peine arrivé, le public peut entendre beaucoup de bonnes choses. Ici, un refrain bien connu et repris en chœur avec un doux mélanges d’accents lointains. Et là, des exclamations relatives au fait que l’on vient de découvrir de nouvelles saveurs. Non, nous ne sommes pas au salon des Arts Ménagers mais bien dans les locaux de Promsoc Secondaire Mons-Borinage, où se déroulent des activités autour de la journée européenne des langues. Chouette initiative développée par l’équipe de direction et les enseignants de l’établissement de promotion sociale autour de cette vaste thématique qui a pour but notamment de s’enrichir de l’autre au travers de sa langue, de sa culture. L’apprentissage des langues fait bien entendu partie du jeu. 

En sillonnant les couloirs, l’odeur des fruits frais nous interpelle, ici une préparation de salade de fruits est en cours, jusque-là rien d’impressionnant si ce n’est que la recette et son contexte sont traduits dans la langue de Shakespeare, cela donne évidemment un autre goût à ces instants. L’attention et la concentration sont maximales, l’exercice est beau et chantant comme vous pouvez l’imaginer. C’est la section "restauration" de l'école provinciale de promotion sociale qui a mis la main à la pâte pour cet exercice.

Et de chants; il en a été rapidement question lors de l'événement. « Ma préférence », de Julien Clerc, qui résonne dans les couloirs. Sentiment étrange. A première vue, en effet, cela semble hors contexte. En réalité, le célèbre morceau était fredonné par un groupe d'élèves Irakiens, Soudanais, Somaliens et d'Afghans inscrits au cours de Français-Langues Etrangères (FLE) de l'école. Nathalie Veys, enseignante dans la section : « Au début c’était difficile, aucun d’entre eux ne parlant le français nous étions comme sur une autre planète mais au travers de cet exercice, nos apprenants venus d’ailleurs ont eu la réelle opportunité de découvrir le français de manière ludique et décontractée. Au fur et à mesure de l’atelier, les chansons prenaient de l’ampleur tant au niveau de l’intensité que du plaisir à entonner et fredonner. Rapidement les barrières culturelles et linguistiques sont tombées, c’est assurément une victoire et un pas de plus vers l’apprentissage ». L’enthousiasme et la participation sont optimales. 

Un peu plus loin encore, c’est l’odeur du vin et du whisky qui interpelle. A l’heure où les vendanges battent leur plein un peu partout, c’est l’atelier œnologie qui prend ses marques avec un public plus qu’attentif, le tout sous la bannière étoilée de l’Europe. Ici, c’est le vocabulaire propre à chaque langue qui est mis en exergue. La section « Œnologie et étude des boissons spiritueuses » nous montre au passage toutes ses qualités.

Un groupe débarque dans l’établissement en provenance du centre-ville montois. C’est l’art, la culture, l’architecture, l’économie de la cité du Doudou qui ont été vantées en anglais, néerlandais ou bien encore en allemand. Chacun a pu ainsi y trouver son compte. 

Que dire encore de ces sessions de jeux de société, de ces échanges multiculturels, des présentations de saynètes, des tables de conversation. Cette journée européenne des langues peut être cataloguée de succès, tant par la qualité des activités proposées que par la fréquentation.  Nathalie Delaunois, Directrice de la PromSoc Secondaire Mons-Borinage est satisfaite de l'action : « C’est une première pour ce projet dans notre école et nous pouvons clairement parler de réussite, l’entrain déployé par les enseignants pour la mise sur pied de cette journée est remarquable, la cohésion de l’équipe a fait ses preuves. Je ne peux que me réjouir, le but recherché est atteint à savoir l’apprentissage en situation réelle dans une langue différente, c’est de bon augure pour la suite ». 

Une journée qui s’est terminée sous le signe de la convivialité et de la découverte. Les petits plats ont été mis dans les grands afin de présenter au mieux l’offre d’enseignement. Une véritable célébration de la diversité linguistique, culturelle et sociale, le tout placé sous la différence de la langue, voilà qui résume bien ce projet.

Plus d'infos sur les formations en langues étrangères offertes par l'école www.promsoc.net

 

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 28 Septembre, 2017 - 17:12