Le Bois du Cazier labellisé « Patrimoine européen »

 L'ancien charbonnage de Marcinelle  a reçu le  "Label du Patrimoine européen" décerné par la Commission européenne. En Belgique, seul  le Mundaneum, à Mons, avait obtenu cette reconnaissance. Depuis 2013, ces sites sont choisis pour leur valeur symbolique, le rôle qu’ils ont joué dans l’histoire européenne et les activités qu'ils proposent, qui rapprochent l'Union européenne et les Européens.

« Les chemins du Bois du Cazier et de l’Europe n’ont cessé de se croiser et de s’entremêler au cours des siècles. Par exemple,  lors de la Révolution industrielle et vue  sur le bois du cazierde ses innovations techniques ; lors de la reconstruction de l’Europe avec notamment le protocole « homme contre charbon » organisant l’arrivée d’ouvriers italiens  ou le  Plan Marshall mis sur pied par les États-Unis  pour aider l’Europe à se relever. Le Bois du Cazier est aussi actif au sein de trois réseaux : les Sites de conscience, les Musées de mine de charbon ainsi que la Route européenne du Patrimoine industriel» explique Jean-Louis Delaet, directeur du site.  

 Aussi Patrimoine mondial de l’UNESCO !

Depuis 2012, Le Grand-Hornu, Bois-du-Luc, le Bois du Cazier et Blegny-Mine figurent, en tant qu’ensemble, sur la prestigieuse Liste du patrimoine mondial. Cette inscription constitue une véritable reconnaissance de l’histoire, de la diversité et de la richesse des sites miniers majeurs de Wallonie et du patrimoine minier wallon en général. Les trois grandes différences du label du patrimoine avec celui du patrimoine mondial de l’UNESCO sont les suivantes : les sites labellisés «patrimoine européen» ne se distinguent pas que par leur esthétique: ils font revivre le récit européen et l'histoire qui le sous-tend ; l'accent est mis sur la promotion de la dimension européenne des sites et l’accès à ceux-ci. Une large gamme d'activités éducatives sont proposées, en particulier pour les jeunes et les sites peuvent être appréciés pour eux-mêmes, ou en tant qu'éléments d'un réseau. Les visiteurs peuvent y percevoir toute l'ampleur et l’importance de ce que l’Europe a accompli et de ce qu'elle a à offrir.

« Suite à cette labellisation, le Bois du Cazier proposera une découverte transversale des valeurs de solidarité à travers l’industrialisation, les migrations, la tragédie de 1956 et la construction européenne.   Le site développera aussi des événements temporaires comme des expositions, des animations ou des conférences. Enfin, il construira des partenariats avec d’autres sites labellisés « Patrimoine européen » ce qui permettra de belles synergies sur des thèmes comme le travail ou les migrations. »

Au programme

Expo « Parcours de migrants »

Le but de ce « parcours de migrants » est de faire vivre aux visiteurs une expérience de migration, du lieu de départ à l’arrivée en Belgique. Suite à ce premier arbres en platicinemoment, un échange avec les participants, autour des tableaux de David Terrazzano, permettra de mettre en perspective leurs réactions. David Terrazzano est un artiste belge, qui s’inscrit dans la démarche du Pop Art. Jusqu’au 30 mars

Manifestation commémorative roux 1886

En Belgique, une de ces premières grandes révoltes ouvrières, a lieu en mars-avril 1886, surtout dans les bassins industriels de Liège et de Charleroi. Le massacre d'une vingtaine d'ouvriers mineurs, verriers, sidérurgistes et chômeurs, à Roux, le 27 mars 1886 est le point culminant de la répression sanglante des grèves et manifestations. Un événement commémoré le 27 mars !

Balade contée

Le 1er avril, la Maison du Conte de Charleroi investit les musées de sa région. Une visite insolite, des lieux accueillants, des histoires surprenantes ... Un mélange de mots et de pas qui s'imprègnent de ces lieux là. Au Bois du Cazier, vous aurez l'occasion de découvrir la nature.

 Infos 

Rue du Cazier 80 à Marcinelle
www.leboisducazier.be

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 22 Mars, 2018 - 14:29