Le graff en classe

Qui n’a jamais aperçu au détour d’une rue, un mot, un dessin inscrit sur un mur?

Parce qu’il est éphémère, le graffiti est puissant. Puissant par son caractère « vandaliste », puissant car il est l’expression directe d’un artiste.

Une expression libre… Libre de toute norme, libre de toute école artistique.

Les élèves de 5e techniques sociales de l’IESPP de Mons ont choisi ce mode d’expression pour évoquer leurs rêves, leurs souhaits, leur espoir.

Grâce à Gash, graffeur montois, ils ont décidé, avec leur professeur de français, Emilie Stevanoni, de créer un graffiti qui ornera un mur de leur école.

De la couleur, des idées et de l’imagination, juste quelques ingrédients, et pourtant…

Après la rencontre avec l’artiste, place à la découverte et à la création!

Au programme: un graffiti tour pendant lequel les élèves ont pu admirer collages, graffitis et street art dans les rues de la cité du dragon, ponctué d’un moment d’expression libre.

Un véritable « défouloir » selon certains, une révélation pour d’autres.

Bref, une affaire à suivre…

Infos: www.etudierenhainaut.be/monsborinage - Facebook - Etudier en Hainaut : IESPP Mons

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 16 Mars, 2017 - 16:54