Le LPST fait son cinéma !

Scénario idéal pour une mise en lumière du 7e art au Lycée Provincial des Sciences et Technologies de Soignies. Une mise en scène époustouflante pour toute la communauté éducative qui a organisé, comme spectacle de fin d'année, une rétrospective burlesque et déjantée des grands films qui nous ont fait vibrer, rêver, danser, rire … De Titanic aux Tuches en passant par Retour Vers le Futur, les scènes et répliques les plus cultes ont été présentées devant une salle comble.

Rossana Tosca, enseignante organisatrice : "L'idée était de monter un spectacle majoritairement avec les élèves du premier degré sur le thème du cinéma. Indirectement, nous voulions amener les élèves à se dépasser, à prendre confiance en eux tout en prenant du plaisir"

Une collaboration menée d'une main de maître avec Hainaut Culture Tourisme. "Eric Rigaux est venu nous prêter main forte tout au long de l'année", explique Virginie Lago, enseignante co-organisatrice du projet. "Il a donné des cours de théâtre professionnels aux élèves".

Chaque année, l'école orgnanise un spectacle. Mais l'équipe est particulièrement fière de la cuvée 2018 : "La qualité est grandissante, à l'image de nos élèves. Que ce soit sur scène ou à la technique"

Moustafa Bajazi jouait le rôle de Jack Sparrow, de Pirate des Caraïbes : "On avait jusqu'à trois ou 4 répétions par semaine, en plus des cours. Au final, ça crée du lien entre élèves de classes différentes, c'est génial".

Et tous les rôles ont leur importance, sur scène ou en coulisses pour spectacle de qualité. Jordan était régisseur : "Je devais placer rapidement les décors entre chaque scène. C'est assez chaud".

Rien n'a été laissé au hasard. "Nous avons pu bénéficier des services d'un coach professionnel qui a révélé le talent de nos jeunes acteurs", soulève Sonia Dupont, directrice du LPST.

Pour les élèves impliqués dans le projet, c'est une réelle opportunité d'apprendre à gérer son temps, de jongler entre les horaires de cours, les matières à étudier et les loisirs.

"On n'a pas compté nos heures", ajoute Virignie Lago. "On est épuisé mais quand on voit le résultat final et l'évolution - en tous points - des élèves, ça en vaut vraiment la peine, ça n'a pas de prix. Les parents sont fiers et nous aussi ! On est souvent étonnés de constater que ce sont souvent les élèves les plus turbulents qui sont les plus incroyables sur scène".

Une méthode originale et porteuse pour canaliser les énergies avant les examens. 

La section coiffure de l'école a également été mobilisée pour l'occasion. Les élèves avaient la mission de coiffer, sur base de modèles, leurs consdiciples pour le passage sur scène. 

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 17 Mai, 2018 - 15:45