Médailles d'excellence pour l'enseignement hainuyer au "WorldSkills Abu Dhabi 2017"

La 44è édition de la compétition internationale des métiers vient de se clôturer à Abu Dhabi. Plus de 1300 jeunes de moins de 23 ans et de 57 pays différents s'y sont affrontés lors d'épreuves relatives à une cinquantaine de métiers techniques. Parmi ces talents, 15 jeunes accompagnés de leurs experts et team leaders représentaient la Belgique. Une "Belgian Team 2017" composée notamment de deux jeunes candidats issus de l'enseignement organisé par la Province de Hainaut.

Johann Krings défendait la catégorie Technologie Automobile.

Agé de 22 ans, originaire de la Province de Liège, il a été formé au Centre de Technologie Avancée en mécanique des moteurs de l'Athénée provincial de Leuze-en-Hainaut. "Le fait d'accéder à la compétition WorldSkills offre cette chance unique de suivre des formations pointues gratuitement", explique Johann. La formation suivie au CTA de Leuze lui a certainement été d'une aide très précieuse lors du championnat : il a décroché un médaillon d'Excellence. L'employeur de Johann, Volvo JC Cars à Waimes, profite également de la notoriété du Mondial : " il est heureux du fait que j'ai représenté la Belgique à Abu Dhabi et indirectement sa boîte", confie le jeune homme. 

Paul Van Den Heede défendait la catégorie Installations Electriques

Agé se 19 ans et originaire de Vezon, Paul est en 3è année du Bachelier en Informatique et Systèmes à la Haute Ecole Provinciale de Hainaut Condorcet. 

"C'est un truc de fou !". Voilà comment Paul résumme son expérience au Mondial des Métiers à Abu Dhabi durant 4 jours de compétions intensives du 15 au 18 octobre derniers. "Tout est surdimenssionné dans les Emirats arabes unis. Les buildings, les hôtels, le site du WorldSkills et même les épreuves!". Le jeune homme a notamment réalisé une installation domestique en domotique. "Eclairage, volets, températures... réglables à distance, via une programmation". "Sur place, nous avons eu 4 jours pour réaliser 4 épreuves à partir de plans stricts et imposés. En plus, chaque épreuve n'était connue que le jour de la compétition". Une difficulté supplémentaire qui n'existait pas les années précédentes. "Les épreuves étaient connues à l'avance et les candidats pouvaient s'entraîner avant le départ". "Cette année, la préparation s'est davantage orientée vers la réflexion, la force mentale et la résistance au stress". Paul avoue que, pour lui, cette nouveauté dans la réglementtation du concours est un avantage. "J'ai une certaine facilité à m'adapter et à anticiper un problème. Je ne suis pas une machine de répétition mais de réflexion".

Traçage et fixation des appapreils et canalisations; câblage et dépannage; raccordement et mise en service; programmation. Voici les épreuves auxquelles Paul a participé dans sa catégorie. "Comme dans la vie professionnelle, sur place, nous sommes passés par des moments stressants".

Le jeune homme sait ce qu'il veut et a de l'ambition. "Je recherche des gros chantiers. Par exemple, l'installation de l'éclairage dans un hôtel avec des variations dans les tonalités selon l'ambiance souhaitée"

Deux médailles d'excellence !

Le 19 octobre dernier, les résultats de la compétition mondiale des métiers étaient proclamés après 4 jours d'épreuves d'un niveau professionnel. 

La Belgian Team a remporté 7 médaillons d'Excellence, un score jusqu'ici inégalé. 

Johann et Paul figurent parmi les 7 médaillés d'Excellence face à 36 candidats dans leur catégorie respective. 

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 26 Octobre, 2017 - 17:03