Mission "développement durable"

La notion de développement durable est devenue incontournable quels que soient le niveau de pouvoir et la thématique abordée (sport, santé, tourisme, mobilité, culture, inclusion sociale, …). Encore une fois, la Province se pose en intermédiaire idéal pour aider les communes à structurer des projets de plus en plus nombreux. Les Provinces de Hainaut, Brabant wallon, Luxembourg et Namur proposent également des initiatives propres, dans des domaines parfois très différents.

Ces quatre Provinces wallonnes se réunissaient d’ailleurs cette semaine pour une journée d’échanges organisée par la Fondation pour les Générations Futures. L’occasion, pour chacune, de présenter différents projets concrets ou à concrétiser, découvrir les métiers et initiatives de chacune lors d’un "speed dating des Provinces" et de participer activement à des ateliers thématiques.

"Nous travaillons déjà ensemble pour l’organisation du Prix du Développement durable, coordonné par la Fondation pour les Générations Futures, souligne Simon Deffet, conseiller environnement et développement durable chez Hainaut Développement (ndlr : chaque Province propose son Prix. En Hainaut, c’est le Prix Hainaut Horizons). Tout naturellement, il nous a semblé intéressant de nous rencontrer régulièrement pour savoir ce qui ce fait chez nos voisins, mettre en commun les initiatives qui peuvent s’avérer très différentes mais aussi complémentaires".

Echantillon des initiatives provinciales

  • En Brabant wallon, on mise sur la mobilité douce avec le développement du réseau cyclable à point nœuds (un système de balises numérotées à relier entre elles selon l’itinéraire choisi), des stages de maîtrise de vélo électrique ou encore une prime à l’acquisition de ces vélos.
  • La Province de Luxembourg vise à devenir un territoire à énergie positive d’ici 2050. Les communes sont invitées à participer en réalisant un bilan CO2 et en mettant en place un plan d’action pour atteindre l’autonomie énergétique.   
  • À Namur, la culture a toute sa place dans le développement durable. La rénovation de la Maison de la Culture a été pensée en ce sens, avec une concertation des acteurs de terrain et un cahier des charges adapté. Dans les écoles et les structures d’encadrement de jeunes, un appel à projets sur le thème de la biodiversté a été lancé.
  • Le Hainaut n’est pas en reste avec de nombreuses actions telles que Proxial, un projet pilote qui privilégie les produits équilibrés, de saison et élaborés à partir de produits locaux dans les cantines scolaires ; le développement des filières courtes en agroalimentaire ;  l’arrêt de l’utilisation des produits phytosanitaires dans l’entretien des espaces verts, au profit d’alternatives plus vertes ; une expérience de gestion raisonnée des déchets verts au Moulin de la Hunelle ;  l’application de la norme ISO 14001 (management environnemental) dans les laboratoires provinciaux, etc.
  • La Fondation pour les Génération Futures propose, quant à elle, des kits développement durable 2.0 spécifiques pour les camps de mouvements de jeunesse, les événements (festival, fête, etc.) et les projets du secteur socio culturel. www.kitdeveloppementdurable.be

Autant d’initiatives qui marquent l’intérêt collectif aujourd’hui mais également pour demain, vers un monde différent, plus solidaire.

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 18 Mai, 2017 - 17:09