Slamer contre les discriminations

Un atelier slam organisé par l'ONG "Justice et Démocratie" ! C'est ce qui a été proposé en ce début de semaine aux élèves de 7è année du Lycée provincial Hornu Colfontaine.

Aborder les violences de masse et les discriminations en recourant à cette forme de poésie qu'est le SLAM ! Pari gagné pour cette école provinciale. 

« L’objectif de nos animations est avant tout d’amener les jeunes à réfléchir sur les mécanismes de la violence  et de leur faire prendre conscience de l’importance de leur engagement pour lutter contre elle au quotidien » livre Harika, animatrice de l’ONG.

     C’est avec YPSOS, rappeur bruxellois et membre du collectif 81, que les élèves se sont essayés à l’écriture SLAM pour traduire en mots leur ressenti par rapport aux discriminations. « J'ai rencontré des jeunes très réceptifs, respectueux et bienveillants. Je trouve ça bien que les écoles soient ouvertes à ce type de rencontre. Il y a vingt ans, on n’aurait jamais imaginé faire du rap en classe ! », évoque l’artiste.

     À tour de rôle les élèves ont lu leur texte devant les autres. Un moment riche en émotions qui leur a permis de se découvrir un peu plus. Pour Benjamin, élève en électricité, c’était une expérience nouvelle. « Je ne suis pas habitué à ce genre d’exercice et c’est parfois difficile de se confronter au regard des autres mais c'était top car je ne me suis pas senti jugé ». 

 

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 1 Mars, 2018 - 17:05