<Résidence Québec 2022> Appel à candidature

Le BPS22 souhaite désigner l'artiste belge francophone qui résidera au Centre d'art actuel Bang (Chicoutimi, Québec). Dans le croissant culturel!

pixabayCe sera pour un séjour de trois mois, au printemps 2022! Les artistes professionnels qui comptent au moins deux ans de pratique dans les arts numériques, arts visuels ou arts multidisciplinaires sont invités à déposer leur candidature avant le lundi 21 juin 2021, minuit, à l'adresse info@bps22.be avec l'objet suivant : Candidature - Appel 2021 - Résidence Bang 2022.
Ce dossier de candidature devra contenir :
Une copie de la carte d’identitéUn CV (parcours + démarche artistique).

Une lettre de motivation (2 pages A4 max).

Une première intention (non contraignante) relative au projet qui pourrait être développé durant la résidence à Bang.

Des reproductions et des liens vidéos permettant au jury d'apprécier le travail accompli par l'artiste ces dernières années.

Cet appel à candidatures pour une résidence artistique est la concrétisation d’un partenariat initié en 2017 entre le BPS22 Musée d’art de la Province de Hainaut, le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et le Centre d’art actuel Bang (Bang).

Le principal objectif de cette entente est de promouvoir le travail et le développement de la carrière des artistes belges francophones et québécois, à un niveau international, en leur offrant un nouvel écosystème culturel et des moyens appropriés à la réalisation et à la diffusion de leurs œuvres dans le pays partenaire.


Pour la période 2017-2019, ce projet a permis aux artistes québécois Marie-Andrée Pellerin (2017), Mathieu Valade (2018) et Sara Létourneau (2019) d’être accueillis en Belgique au BPS22. Du côté des artistes belges francophones, Maxence Mathieu (2017), Philippe Braquenier (2018) et Hélène Petite (2019) ont été accueillis au Centre Bang.


Situé à la confluence de rivières, Chicoutimi est le principal centre urbain du Saguenay–Lac-Saint-Jean et rassemble une population de 69 004 habitants. Les habitants se nomment Chicoutimien(ne)s.
La ville fait office de centre institutionnel de la région. L’économie de l’arrondissement repose principalement sur le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay-Lac-St-Jean, l’Université du Québec à Chicoutimi, le Cégep de Chicoutimi, les centres de recherche, mais aussi sur l’usine Alcan de Laterrière. Les arts et la culture occupent une place prépondérante avec près de 150 attraits culturels (galeries, musées, centres d'artistes, œuvres d'art publiques, salles de spectacles, cafés et restaurants culturels) regroupés dans le centre-ville, désignés sous le nom de Croissant culturel de Chicoutimi.


Infos : https://www.bps22.be/fr/le-musee/actualites/appel-a-candidatures-residen...

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Mercredi, 16 Juin, 2021 - 22:41