"Black Horizon" au BPS22

Deuxième volet de la collaboration entre le BPS22 et a/political, l'exposition Black Horizon réunit, pour la première fois, deux artistes russes de génération différente, Erik Bulatov (1933) et Andrei Molodkin (1966), autour d'une critique commune des formes du langage dominant. À voir du 9 février au 19 mai au Musée d'art de la Province de Hainaut à Charleroi!

Figure centrale de ceux que l'on a appelés les "conceptualistes moscovites", proche d'Ilya et Emilia Kabakov, Bulatov s'inspire de la propagande soviétique pour nourrir une peinture qui synthétise, de manière subtile, l'histoire de l'art. À partir de phrases écrites en russe, il peint des toiles monumentales qui destabilisent le spectateur par une illusion de profondeur, elle-même contrariée par des éléments typographiques. Réalisées à The Foundry, le site de production de Molodkin, dans le sud de la France, de nouvelles toiles exceptionnelles de Bulatov, sont m

Andrei Molodkin, Young Blood, BURN THE TEMPLEontrées, pour la première fois, ainsi que des sculptures monumentales des deux artistes.


"Young Blood", la vaste installation que propose Andrei Molodkin, immerge le visiteur dans un environnement clinique et
vidéo montrant des lettres qui se remplissent de sang humain. Ces lettres forment des phrases tirées des sous-cultures adolescentes et proposent une vision synthétique de la culture et des préoccupations qui animent les jeunes. 


Dans le cadre du cycle d'expisitions Extra View, Stijn Cole expose ses toiles dans "Variations sur les mêmes thèmes", en résonnace aux toiles de Marthe Wéry. À voir en parallèle de l'expo Black Horizon. 


Infos: www.bps22.be

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 7 Février, 2019 - 18:51