Design orienté verre

Jusqu’au 26 mai, le Centre d’innovation et de design du Grand-Hornu présente un ensemble significatif d’expériences avec le verre, menées au Cirva, un laboratoire marseillais, par des designers provenant d’horizons très différents mais réunis autour de la possibilité d’une rencontre et d’un dialogue soutenu avec l’artisan verrier. Comme toujours, de nombreuses activités pour petits et grands sont proposées autour de l’exposition.

"Le verre de manière générale est l’ennemi du mystère". Walter Benjamin pointe ainsi l’ambivalente transparence d’un matériau avec lequel il semble très difficile de cacher son jeu. Cette dialectique entre apparente banalité et potentiel de transgression habite le processus qui préside à la mission du Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques, le Cirva, créé depuis plus de trente ans à Marseille. En effet, la vocation de ce laboratoire est d’explorer les rapports entre art, design et verre, à travers une multitude d’approches théoriques et pratiques et grâce à la démarche personnelle des artistes et designers qui y sont invités en résidence de recherche et de création.Vue de l'expo "Design orienté verre"

Une première partie du parcours est dédiée aux constructions objets imaginées par Andrea Branzi au Cirva entre 2001 et 2008, interrogeant les rapports entre objets domestiques, nature et architecture.

Une approche du matériau plus formelle et technique est soulignée au moyen des recherches de Sylvain Willenz (collection Shift, Spot lights et Block containers, 2011 / 2012) ainsi que sur le projet de luminaires développé par le duo français Normal Studio (2013 / 2016) autour de l’empreinte issue du moule. L’emphase est mise ici sur les étapes de travail permettant de comprendre le processus d’expérimentation.

A travers l’univers poétique et narratif de David Dubois, l’exposition aborde aussi la question de l’aléatoire et du mouvement. Comme fil conducteur, un ensemble de pièces uniques regroupant suspensions et appliques murales (Globes, 2014) dessinent un paysage de lumière à la fois graphique et vaporeux dans l’espace.

Depuis 2011, le Cirva et le festival Design Parade de la villa Noailles à Hyères ont choisi de collaborer en créant une bourse de résidence de recherche d’un an pour le lauréat du concours. Le jeune designer a comme cahier des charges la création d’un vase ou d’une série de vases originaux. Dorénavant, ces créations contribuent à fleurir la villa Noailles, comme au temps de ses commanditaires Charles et Marie-Laure de Noailles, esthètes et amoureux des fleurs. Ce précieux témoignage de l’architecture moderniste conçu par l’architecte Robert Mallet-Stevens entre 1923 et 1933 reste vivant et contemporain.

La scénographie de l’exposition est confiée à Normal Studio. Fort de leur expérience de recherche au sein du Cirva, ils dessinent une trame permettant de relier les différents univers, la variation des fonctions et posent ainsi le langage de l’engagement du Cirva pour le design et la création.

Autour de l’expo

  • Stage de printemps : le verre, tu connais ? Du 8 au 12 avril
  • Navette de l’Art : destination verre, le 30 mars au Musverre de Sars Poterie et le 18 mai au Musée du verre du Bois du Cazier à Marcinelle, dans le cadre de la Biennale du verre contemporain.
  • Workshop : la magie du verre, création de perles filées au chalumeau, le 20 avril
  • Kids à l’œuvre : que faire sur le verre ? Le 12 mai
  • Conférence : Verre show, de Jane-Sylvie Van den Bosh, le 17 mai.

Toutes les infos sur le site www.cid-grand-hornu.be

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 21 Mars, 2019 - 17:01