Echos du Conseil provincial

  Aides aux étudiants et aux agriculteurs, un service citoyen, la fiscalité immobilière, la santé, les travaux au BPS 22, les cours d'eaux ...

Le Conseil provincial du Hainaut s'est réuni ce 23 mars et a abordé les points suivants :

- L'aide aux étudiants victimes de la crise sanitaire via la gestion d'un Student Food Service à la Haute Ecole provinciale Hainaut Condorcet  devrait s'étendre à tous les bassins d’enseignement supérieur hainuyers. 

- L’Observatoire de la Santé du Hainaut s'apprête à mener des opérations de santé publique sensorielles, ludiques et interactives dans les communes du Hainaut, avec un semi-remorque nouvellement équipé.  

osh

- Hainaut Développement annonce des aides supplémentaires aux agriculteurs avec des subsides élargis à l’achat de matériel permettant l’amélioration des performances environnementales ou la réalisation d’audits énergétiques.

- La réflexion en cours au Parlement wallon sur l'évolution de la fiscalité immobilière doit être suivie de près car cette taxe représente pour les Provinces une recette de 223 millions d’euros, soit  50% de ses recettes ordinaires. 

- A propos du financement des zones de secours qui retombe à charge de la Province, les services provinciaux continuent à se mobiliser pour rechercher des pistes d’économies qui permettront au Conseil provincial de poser des choix et de dégager entre 45 et 60 millions d’ici 2024. 

- La Province de Hainaut adhère au Service Citoyen et accueillera les volontaires âgés de 18 à 25 ans pendant 6 mois pour assumer des responsabilités d'intérêt général. 

- Les travaux de rénovation du BPS22 à Charleroi dans le cadre des fonds Feder se poursuivent. Hainaut Gestion du Patrimoine traite l’isolation et l’indépendance  énergétique du lieu.  Les études préalables relatives à la stabilité sont achevées et le dossier de certification du patrimoine se trouve à l’Agence Wallonne du Patrimoine (AWAP) pour validation. La finalisation est prévue pour septembre 2023. 

- Sacrée championne d’Europe sur 1500 mètres en Pologne, l'athlète montoise Elise Vanderelst a été mise à l’honneur. 

eau

Cours d'eaux de Wallonie picarde

- Le Conseil a fait le point sur les travaux sur les cours d'eaux en Wallonie picarde, menés par Hainaut Ingénierie Technique : la Zone d’Immersion Temporaire de Willemeau, le dédoublement du « Rieu de Barges », les bassins du « Plat rieu », de l' « Esperlion », de « Jollain-Merlin », ou encore les ZIT du « Boulky » et du « Buissenal » à Ghislenhgien.

A Celles, pour « le Billemont » et le « Clairieux », des bassins de retenue sont prévus. 

A Laplaigne, les travaux sur le « Rieu de la Cheminée » pourront débuter cet automne.

Au « Rieu d’Amour » à Warchin, les emprises ont entravé le bon déroulement du projet mais sa concrétisation se profile.

Des démarches sont en cours pour les « Rieu de Barges » et du « Bachy » à Esplechin.

Au « Rieu du Grand Clairieux » et du « Haut Pont » au Mont-St-Aubert, on avance aussi.

A La Glanerie, le caractère transfrontalier de l’ « Elnon » a compliqué la gestion du projet, les travaux pourraient débuter fin de l’année. 

Dans l’entité de Frasnes-lez-Anvaing, le « Rieu de Cordes » à Cordes, le chantier est ralenti par un souci de voutement, propriété de la commune qui doit réaliser les emprises.

Le « Rieu du Carmois » et le « Petit Rhosnes »  devraient être en travaux dans le courant de l’année prochaine.   

Enfin, à Comines, sur le « Kortekeer » à Comines, le début des travaux est suspendu à l’octroi du permis d’urbanisme et à  l’obtention de l’expropriation. 

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 25 Mars, 2021 - 13:49