Environnement : Le monde change, et toi?

La journée mondiale de l’environnement est l'occasion de se poser la question!

Des élèves de 5e et 6e particulièrement impliqués dans la problématique de la protection de l’environnement ont mené une enquête auprès de tous les usagers de l’École du Futur à Mons.

mlConscients de l’urgence climatique, ils appliquent cette belle pensée de Salman Rushdie : « On peut bien penser que le monde est terrible mais il ne faut jamais oublier que nous avons la capacité d’améliorer les choses. » Chaque geste compte ! Cette enquête se veut un état des lieux des pratiques existantes.  Quels sont les gestes quotidiens déjà bien ancrés dans les habitudes ?  Quel chemin reste à parcourir ?  Grâce aux données récoltées, les futurs rhétos 2021-2022 pourront mieux cibler leurs actions de l’année scolaire prochaine.

Cette journée a été promulguée par le Programme des Nations Unies pour l'Environnement. Elle est célébrée depuis de nombreuses années et soulève régulièrement les questions essentielles de la protection de l'environnement et ses conséquences sur la qualité de vie des populations et la survie de notre planète.

Voici la liste de points noirs sur lesquels un effort important doit être entrepris de toute urgence.

  • lutte contre la destruction de la couche d'ozone
  • lutte contre la déforestation
  • préservation de la qualité des réserves d'eau
  • lutte contre la désertification et la sécheresse

Le constat du PNUE est sévère car peu de ces objectifs ont été atteints et le cri d'alarme lancé à l'occasion de la conférence RIO + 20 paraît désespéré !

Economie verte, en faisons-nous partie ?

Le développement économique est souvent pointé du doigt par les instances internationales qui tentent de promouvoir un développement raisonné respectueux de la planète. Notre fameux développement durable...

Le décalage entre les pays dits développés et les pays en voie de développement est criant. Si les économies européennes prennent de plus en plus en compte ces problématiques dans leur développement, que dire d'une économie US encore très en retrait sur toutes ces questions et celle de certains pays du sud-est asiatique où ces recommandations sont surtout l'expression de l'égoïsme des pays riches.

Message d'espoir

Le message envoyée par Irina Bokova, la directrice générale de l’UNESCO, à l’occasion de la Journée mondiale de l'environnement 2012, est riche de promesses :  "Nous voulons un avenir où nous pourrons vivre dans un environnement sain en entretenant des liens solides avec la nature et des relations sociales riches et diversifiées. Pour cela, nous devons créer un environnement florissant. Nous devons créer des économies vertes".     

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Mercredi, 7 Juillet, 2021 - 13:56