La lecture comme compétence essentielle

À 15 ans, les performances en lecture de nos élèves sont à peine égales à la moyenne des pays de l’OCDE. Or, la lecture est essentielle au développement et à l’épanouissement des individus et d’une société démocratique.

Les récents constats en matière de lecture et de maîtrise de la langue française nécessitent que l’on se mobilise. 

D’après une étude de l’ONE, 50% des enfants âgés de 30 mois présentent déjà un retard ou des troubles du langage. Seuls 2livre5% des élèves de 4ème primaire ont une bonne maîtrise de la lecture, documentaire ou littéraire. Près de 15% des jeunes quittent l’école secondaire sans diplôme et sans l’usage fonctionnel de la lecture. 

À 15 ans, les performances en lecture de nos élèves sont à peine égales à la moyenne des pays de l’OCDE. Les Belges sont 68% à avoir lu un livre au cours de l’année écoulée et 37% à avoir fréquenté une bibliothèque publique au cours de cette même année. On passe de 77 % de jeunes qui déclarent aimer lire en primaire à 41 % en secondaire et 31 % au-delà. Les jeunes trouvent les livres proposés en secondaire difficiles à lire mais surtout ennuyeux. 

La lecture est utile dans l’apprentissage des savoirs, mais elle est aussi une porte ouverte sur la réflexion, l’esprit critique, l’imaginaire, les émotions et les représentations du monde. Elle favorise l’empathie.

 

Retrouvez l’offre des bibliothèques sur https://bibliotheques.hainaut.be/

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 25 Mars, 2021 - 13:40