La Province achète des respirateurs pour les hôpitaux

Face à la situation sanitaire préoccupante qui touche notamment le territoire hainuyer, le Collège provincial du Hainaut a décidé d’acquérir 30 appareils respiratoires et 150 appareils de monitoring de la saturation d’oxygène.


Il répond ainsi à une demande largement exprimée par les hôpitaux de la Province, soumis à une pression croissante. Ce matériel sera mis le plus vite possible à leur disposition selon une gestion assurée par la filière de formation des ambulanciers secouristes de la Province de Hainaut (Institut provincial de formation du Hainaut).  

Une procédure d’urgence est lancée par l’administration provinciale pour pouvoir financer ces acquisitions. Un budget de 1,3 million d’euros y est consacré. 


La Haute École Condorcet mobilisée 

De son côté, la Haute École Provinciale de Hainaut Condorcet se mobilise : étudiants et enseignants du paramédical se sont portés volontaires pour aider les personnels de santé mais ceux d'autres départements se mettent aussi au service de la collectivité, par exemple, pour réparer le matériel médical ou accueillir les enfants du personnel hospitalier...  

Le département paramédical a également mis à disposition ou donné du petit ou gros matériel nécessaire aux différents hôpitaux du Hainaut.  


Fermeture des institutions provinciales  

Pour renforcer l’indispensable confinement des citoyens, le Collège provincial a décidé de fermer tous les sites et institutions de la Province ne nécessitant pas un accueil ou une présence indispensable. Les institutions concernées continuent toutefois à assurer un suivi des missions provinciales par le renforcement des opportunités de télétravail. Elles organisent par ailleurs un service d'accueil téléphonique et poursuivent l'instruction des dossiers en cours. 

Les centres d’accueil et d’hébergement de l’action sociale et les écoles organisant des gardes continuent à fonctionner comme précédemment. Le Collège provincial salue d’ailleurs le grand professionnalisme dont font preuve depuis le début de la crise ses agents de première ligne et notamment ses éducateurs. 


Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Vendredi, 20 Mars, 2020 - 14:46