Les CPAS hainuyers sous la bannière du ruban blanc

Ils ont été formés par la Province de Hainaut et son service Violences, Égalité et Genres.

En février dernier, la ministre wallonne de l'Action sociale exhortait les centres publics d'action sociale à désigner en leur sein une personne de référence en matière de violences conjugales. 

Ce thème préoccupant - s'il est connu et médiatisé - fait également l'objet de techniques d'accompagnement bien particulières des victimes et nécessite des précisions quant à, notamment, leur définition ou leur identification, parfois subtile. Tout le réseau qui peut entourer les victimes, mais également les auteurs, est vaste et regroupe de nombreux opérateurs issus de secteurs très différents (judiciaire, social, médical, policier, social,...) et il est nécessaire de le connaître pour faire appel aux intervenants adéquats face aux demandes rencontrées. 

C'est d'ailleurs l'une des missions quotidiennes du service provincial Violences, Égalité et Genres. "Suite à la demande de la Région wallonne, certains CPAS avient besoin de davantage d'informations sur cette matière, explique Samantha Guetof, active au sein de ce service de la Province de Hainaut et formatrice du jour. Les 69 CPAS hainuyers ont été informés de notre démarche. Et les journées de formation ont été données à Tournai, Mons et Charleroi, à l'occasion de la campagne "Ruban blanc". Au total, 70 personnes, référentes en matière de violences conjugales dans leur antenne, ont répondu  à l'appel. Elle étaient issues d'une vingtaine de CPAS hainuyers".

Infos: 071 44 72 11 - coordination.violences@hainaut.be

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Lundi, 9 Décembre, 2019 - 11:29