Migranti sulle strade d'europa

Les migrants sur les routes de l'Europe, c'est le thème d'un projet européen auquel participent les élèves de l'Athénée provincial de Morlanwelz. Partis de leurs racines, ils analysent la migration d'hier et d'aujourd'hui en produisant un court-métrage.

Il sera présenté en compétition à Bucarest au printemps. Une initiative lancée par l’association Giovanidee de Bergamo. C’est la troisième fois que la section langues - italien de l’établissement participe à ce type d'actions. 

Les élèves ont choisi le Bois du Cazier comme lieu de tournage. Leur motivation est totale : « La migration me concerne, mon grand-père est venu en Belgique pour travailler dans les mines. La migration d'aujourd’hui m’interpelle aussi. Surtout quand je vois le traitement infligé aux migrants », nous dira Massimo. 

Pour Sophie Mathieu, enseignante, il est primordial de sensibiliser les jeunes. « Les miens sont partis de cas de migration qui les touchent comme point de départ du film. Leurs grands-parents se sont impliqués, ils ont été interviewés sur leur expérience, d’autres ont amené des objets d’époque qui apparaîtront à l'image".

C’était l’effervescence au Bois du Cazier lors du premier jour de tournage. Le site historique minier est, pour ces jeunes citoyens, l’endroit idéal pour faire transparaître les émotions en retraçant une partie de leur histoire, celle de l'immigration italienne. Le court-métrage abordera les conséquences de la migration, du fait qu'elle modifie la démographie et ouvre à d’autres cultures. 

Une aventure humaine pour ces jeunes qui ne restent pas indifférents à la brutalité du sujet. « Je suis scandalisée quand j’entends dire que les étrangers doivent rentrer chez eux alors qu'ils n’ont plus rien ou sont menacés de mort », confie Emma. 

Les élèves filment au smartphone. Un procédé technique basique mais professionnel qui leur permettra d’obtenir un produit abouti. « Je suis chargée du tournage, d’autres des interviews, d’autres travaillent sur l’aspect documentaire. On espère aller en finale ! », ambitionne Anna.

A la clé, en cas de victoire, un tour de la Sicile.

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 31 Janvier, 2019 - 18:19