Street art et rando de la Mémoire à Charleroi

Le vendredi 20 septembre, le Tir de Marcinelle sera ouvert aux écoles et au public. Grâce aux graffs et aux fresques réalisés par les jeunes de la région, ce site de Mémoire, où a été exécutée une cinquantaine de personnes pendant la Seconde Guerre mondiale, essentiellement des Résistants, est remarquablement mis en valeur. Il est ouvert au public occasionnellement, profitez-en! Cette année, une rando de la Mémoire, au travers Marcinelle et Charleroi, sera inaugurée. 

Chaque année, en septembre - Charleroi a été libérée le 4 septembre 1944 – la Province de Hainaut, via sa cellule Hainaut Mémoire, et le Service Jeunesse de la Ville de Charleroi ouvrent aux écoles et au public le site du Tir de Marcinelle. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le site, investi par les nazis, a été le théâtre du massacre de cinquante personnes, essentiellement des Résistants, dont le major Servais, le commandant Massart, le lieutenant Evrard et d’autres héros dont nous avons pu, pour certains, retrouver le nom.

En 2015, la Province de Hainaut et la Ville de Charleroi se sont associées dans le but de mettre en valeur ce site d’exception, où l’on peut encore voir le cachot et le poteau d’exécution. Il semblait, alors, opportun d’attirer l’attention sur ce lieu, de le mettre en valeur en y associant les jeunes de la région, grâce à Hainaut Mémoire, au Service Jeunesse de la Ville de Charleroi et à deux de ses Maisons de Jeunes : l’Atelier/M de Monceau-sur-Sambre et l’Éveil de Ransart.  Le Tir de Marcinelle: le poteau d'exécution

En 2015, 2016 et 2017, des stages ont été organisés pendant les vacances et les jeunes participants se sont mis à l’ouvrage pour créer des fresques et des graffitis sur le thème de la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale.

Petit à petit, les fenêtres de la façade ont été couvertes, les murs intérieurs recouverts de graffs – de réelles œuvres de street art – une stèle et des panneaux explicatifs ont été installés, un banc construit par l’IMP provincial de Marchienne-au-Pont,…  C’est presque devenu un musée à ciel ouvert !

Le site est ouvert au public lors de visites thématiques organisées par la Maison du Tourisme de Charleroi et sur demande auprès de Hainaut Mémoire (écoles, associations, groupes,…). La visite est généralement complétée par l’intéressant cimetière de Marcinelle.

  • Nouveauté cette année : Hainaut Mémoire et le Service Jeunesse proposent une rando de la Mémoire reprenant certains lieux de Marcinelle et Charleroi marqués par les stigmates de la Seconde Guerre mondiale (le Tir, bien sûr, la rue dédiée au Major Servais, le pont de la Résistance, l’ancienne prison, l’Avenue des Alliés, les pavés de la Mémoire, certains monuments, la Caserne Caporal Trésignies,…) La boucle, d’environ 6,5km, sera inaugurée et guidée le vendredi 20 septembre à 10h15 (durée : +/- 2h).

Infos pratiques 

>>>  le Tir se situe à l’angle de la rue de la Belle-Vue et de la rue Jules Bordet à Marcinelle.

>>> Les classes se succèdent de 9h à 12h et de 13h à 15h.

>>> Le site sera ouvert au public tout au long de la journée jusqu’à 17h (visites libres ou guidées en même temps que les écoles).

>>> En plus des fresques, notre partenaire fédéral, le Service Mémoire du War Heritage Institute présente une partie de son exposition "Résistance en Europe", installée en permanence sur le site.

>>> Entièrement gratuit !  

 

Infos : Province de Hainaut – Secteur Éducation permanente et Jeunesse – Hainaut Mémoire - 064 43 23 40 - www.facebook.com/hainautmemoire

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 12 Septembre, 2019 - 18:11