"Tête à claques" : bastidrk au Vecteur

  Le Vecteur présente les planches de la bande dessinée que l'artiste bastidrk a créée en résidence.  L'exposition s'appelle "Tête à claques". A voir jusqu'au 27 mars. 

"A 11 ans, j'écrivais des histoires enregistrées sur des disquettes. Je dessine pour raconter, m'exprimer, pour dénoncer, émouvoir, pour conscientiser...". 

Bastidrk est un artiste qui utilise plusieurs techniques graphiques (encre de chine, linogravure, feutre) pour concevoir ses planches.  Il s’exprime en ligne claire et franche, travaillant le noir et blanc, en illustration ou en bande dessinée. 

L’exposition "Tête à claques" visible, jusqu’au 27 mars, au Rayon (bibliothèque du Vecteur) présente la bande dessinée qu’il y a créée en résidence.  Le thème de la figure et du masque, présents dans son travail depuis des années, prend une nouvelle dimension depuis cette épidémie. Des masques, des filtres, des perceptions de soi que l’on offre aux autres, dans cette société où le selfie, la mise en avant de la bonne figure sont devenus une nouvelle norme pour s’afficher au monde. Des têtes à claques partout.

L'exposition présente aussi l'autre facette de bastidrk , son travail de médiation au BPS 22 à Charleroi, où il participe au projet d'art postal: près de 600 échanges postaux organisés depuis le Covid sur le principe suivant : les enfants reçoivent dans leur  boîte aux lettres un courrier du BPS 22 avec des propositions d’activités créatives, un timbre et une enveloppe. Pour que ce soit un véritable échange, ils sont invités à renvoyer leurs créations.un homme devant des envois postaux

Infos : Jusqu'au 27 mars. Le Vecteur, rue de Marcinelle, 30 à  Charleroi, info@vecteur.be, 071/27 86 78,  https://www.vecteur.be/evenements/francois-tusseki-patrick-croes-au-v2-bastidrk-au-rayon, mercredi, vendredi et samedi de 13h à 17h (autres disponibilités possibles sur rendez-vous), entrée libre.

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 4 Mars, 2021 - 15:35