ZIT, alors !

Les ZIT, pour zones d’immersion temporaire, font partie des ouvrages mis en place pour la protection contre les inondations. Avec les bassins d’orage, les digues, les dédoublements, les remises à gabarits, cela représente 37 chantiers en cours ou en projet pour Hainaut Ingénierie Technique, en charge de l’application du vaste plan d’actions Naqia. Nous vous emmenons sur le site du lieu-dit La Cafenière à Soignies, où les travaux de réalisation d’une ZIT vont débuter.

Une ZIT est donc une zone de retenue, sur un terrain bien défini aux abords d’un cours d’eau à risque. En cas d’inondation, cet espace sert de débordement au cours d’eau en question et est donc inondé le temps d’absorber les eaux ou de les laisser s’évacuer progressivement sans dégâts. « À Soignies, nous envisageons la construction d’une ZIT sur le cours d’eau Les Prés Canonne, au lieu-dit La Cafenière, pour remédier aux inondations récurrentes dans le centre aggloméré de Soignies, explique Gérald Moortgat, député provincial en charge d’Hainaut Ingénierie Technique. Prévue sur une aire de 3 hectares et 40 ares, elle permettra de stocker un volume d’eau de 32.000m³ afin de garantir la sécurité des zones habitées ». Vue aérienne du site de la futute ZIT sur le site de la Cafenière à Soignies

La ZIT sera située en grande partie sur des terrains communaux. « Sur cette partie communale, des aménagements sont prévus pour renforcer l’aspect pédagogique et attractif, précise Mandy Estiévenart, ingénieure chez Hainaut Ingénierie Technique. Le but est de garder le site naturel, accessible aux promeneurs et de créer un lieu attrayant et didactique ». Ainsi, des arbustes, arbres indigènes et mellifères seront plantés ; des hôtels à insectes, des panneaux didactiques, des bancs, des zones de pic-nic, … seront installés ; un verger, une mare, un chemin de promenade en bordure de la ZIT, deux passerelles en bois seront créés. La digue en terre sera réalisée en escalier pour permettre une vue sur l’étang. « Les autres terrains situés dans la zone d’immersion conserveront leur vocation agricole ».   

Ce dossier s’inscrit dans le cadre de projets européens auxquels adhère Hainaut Ingénierie Technique. « Ici, en l’occurrence, il s’agit du projet Life-Belini avec la construction de deux ZIT, l’autre se situant sur le Renissart à Seneffe ».  

À Soignies, les travaux débuteront avant la fin de l’année et seront prévus sur 120 jours ouvrables, selon la météo.

Pour rappel, Naqia est un projet pluriannuel mis en place en 2011 en vue d’un double objectif : la caractérisation des bassins hydrographiques et la lutte contre les inondations en Hainaut. Il s’agit donc d’un outil technique (levés topographiques, profils en long, débits, gabarits, fiches techniques d’ouvrage,…) permettant une gestion quotidienne plus efficace et la déduction des travaux nécessaires pour la protection contre les inondations.

Infos : www.facebook.com/hainaut.ingenierie - https://portail.hainaut.be/institution/hainaut-ingenierie-technique

 

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Mercredi, 10 Octobre, 2018 - 11:04