La verrerie, une ruche humaine?

Le Musée du Verre de Charleroi présente, jusqu’au 27 mai, l’exposition iconographique « La verrerie : une ruche humaine ? Le pays de Charleroi 1880-1930 ».  Elle met en perspective les conditions de travail, les loisirs, les difficultés d’une vie d’ouvrier, dans ce qui fut l’un des secteurs industriels les plus importants de Wallonie.

 « La fabrication du verre a constitué, avec la sidérurgie, le textile et le charbon, l’une des quatre industries de base qui ont contribué à l’essor industriel de la Wallonie au XIXe siècle. Grande consommatrice de charbon, la verrerie s’est également implantée, sous les régimes français et hollandais dans les régions de Liège, Charleroi, Namur et Mons. Et chacune de ces régions a connu sa spécialisation au fil du temps : verres à vgroupe d'ouriers verriers assisitre, gobeleterie, glacerie, etc… » explique Catherine Thomas, Conservatrice du Musée du Verre.

 Dans le pays de Charleroi, l’industrie du verre est aussi ancienne que l’entité territoriale elle-même.  Les sites verriers sont nombreux depuis la fondation de la citadelle espagnole et profitent très tôt de cette nouvelle énergie, la houille, indispensable pour opérer la fusion du verre. C’est ainsi qu’en 1896, on en compte 21, répartis sur les communes de Lodelinsart, Jumet, Dampremy, Charleroi, Gilly et Courcelles. S’y ajouteront par la suite Marchienne-au-Pont, Gosselies, Ransart et Roux.  Cette exposition montre des instantanés de vie d’hommes, de femmes et d’enfants qui ont contribué à l’apogée de l’industrie du verre carolorégien entre la Belle Epoque et les Années Folles.  Les souffleurs, même s’ils sont les plus souvent cités car jonglant avec le verre en fusion, ne sont pas pour autant les seuls à œuvrer au son du bourdon de la cloche de l’usine. C’est pourquoi le visiteur est invité à cheminer entre mille visages d’hommes, de femmes et d’enfants qui composaient «ces colonies » ouvrières, qui ont contribué à l’industrie verrière carolorégienne.

 En satellite !

Après-midi intergénérationnels

Les 18.04 et 18.05 de 13h30 à 15h30.
Découverte de manière ludique des costumes des verriers d’autrefois.
Les enfants recevront un petit carnet et seront invités à laisser libre cours à leur créativité et à déployer leurs talents de styliste.
Réservation : 071/86.22.65 ou chantal.denayer@charleroi.be

 Les Vents d’Anches

Le 29 avril, le quatuor de clarinettes jouera dans l’espace "les Forges".4 musiciens debout
Au programme : Petite Suite de Debussy, Duo des Fleurs de Léo Delibes, Histoire du Tango d’Astor Piazolla…
Les quatre complices passent sans complexe de la musique de Vivaldi aux danses latines les plus festives ou de Debussy aux tangos argentins.
Tarif : gratuit
Réservations au 071/86.22.65 ou pascal.csik@charleroi.be

Infos 
Musée du verre – Bois du Cazier
Rue du Cazier à Marcinelle
http://www.leboisducazier.be/?venue=musee-verre

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 29 Mars, 2018 - 14:08