Budget provincial : de nouveaux moyens pour les communes

Le projet de budget 2018 actuellement examiné par le conseil provincial affiche un boni de 6,1 millions à l’exercice propre avant prélèvements. Une situation financière saine qui contraste avec le climat d’incertitude planant sur l’institution provinciale.

« Malgré une diminution du fonds des Provinces de 5% décidée unilatéralement par le gouvernement wallon, la Province a trouvé des ressources pour poursuivre une opération de stabilisation amorcée depuis 8 ans, explique le Président du Collège provincial, Serge Hustache, en charge des finances. Fruit d’une gestion rigoureuse, d’une réduction progressive des coûts des structures internes et du fonctionnement, cette situation permet de continuer à proposer des projets aux citoyens et des synergies avec les pouvoirs locaux ».

Le boni présenté à l’exercice propre renforce un solde budgétaire général qui approche désormais les 30 millions et se trouve en hausse constante. Les efforts entrepris par la Province de Hainaut (40 millions d’économies récurrentes), sans aucune hausse de la fiscalité, lui permettent de renforcer ses réserves. « Le Hainaut a su poursuivre la maîtrise de sa masse salariale et diminuer de manière significative ses dépenses de dette », constate le Président du Collège.

336 000 € en plus pour soutenir des projets locaux

Mais l’acte politique majeur de ce budget est l’inscription de moyens complémentaires en faveur du soutien aux communes. Dans le projet de budget 2018, la Province propose de faire passer de 0,75 € à 1 € par habitant sa politique de financement à des projets supracommunaux portés par plusieurs communes.

Ce dispositif a déjà permis un cofinancement provincial de 12 projets d’envergure dans les trois territoires hainuyers sur base d’un apport annuel d’un million d’€. Citons parmi eux : l’opération « Un arbre pour la Wapi », l’implémentation du réseau cycliste « Points nœuds » sur le territoire de Cœur de Hainaut et un soutien à la stratégie d’amélioration de l’attractivité du bassin carolo.

« Les 336 000 € complémentaires donneront une dimension supplémentaire aux appels à projets lancés auprès des communes », annonce Serge Hustache.  

Ce 1,3 million € dédicacé au développement de projets nouveaux s’ajoute à une politique quotidienne de service aux communes : 5800 actions concrètes représentant 12 millions € sont répertoriées dans la mission supracommunale de la Province.

Au total, en prenant en considération le financement des zones de secours (6,2 millions), plus de 19 millions sont apportés aux pouvoirs locaux hainuyers.

La Province se dote par ailleurs de moyens pour concrétiser les projets portés par son administration.  

Le projet de budget 2018 est riche d’initiatives inscrivant le Hainaut dans son époque. Parmi ceux-ci, épinglons, la mise en œuvre, dans l’enseignement provincial, du dispositif « Environnement numérique de travail », un ambitieux projet visant à inscrire notre réseau d’écoles dans l’ère digitale ; l’organisation de « Culturallia » dans le cadre de la biennale « Mons 2018 » ; la mise en œuvre d’un programme d’activités lié aux 100 ans de la politique culturelle du Hainaut ; la réponse aux nouveaux enjeux de la lecture publique et l’intensification des événements liés à l’intégration des personnes porteuses de handicaps.

Au budget extraordinaire, de grands projets, décidés en début de législature, se concrétisent dans l’ensemble du Hainaut. La Province a ainsi tenu parole dans sa participation à l’émergence de la cité des métiers à Charleroi, de l’E Metropolitan Campus à Tournai, du centre d’exercices Hainaut Sécurité à Lens et du pôle culturel du Gazomètre à La Louvière.

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 16 Novembre, 2017 - 17:02