Django Festival - Where Django is born !

La 16e édition du Django Festival  se réapproprie, du 25 au 27 mai,  les rues de Liberchies, le village natal de Django Reinhardt.  L’hommage organisé  en 2003 par la Commune de Pont-à-Celles et son Centre Culturel  pour le 50e anniversaire de la mort de  cet artiste mythique du jazz  s’est métamorphosé, au fil des ans, en un événement incontournable des festivals dédiés au guitariste.

 Où Django est né !

 L’année dernière, le festival diffusait  pour la première fois son slogan: “Where Django was Born” avec une volonté de situer clairement Liberchies sur la carte du Jazz Manouche.  Cette année, en guise de clin d’oeil, le “was” devient «is» avec la vocation d’inscrire le festival dans la durée.   « C’est  à Liberchies que Django est  né et qu’il a été baptisé, c’est d’ailleurs la tenancière du café qui a été sa marraine. Pour commémorer  sa disparition, nous avions décidé de proposer un événement culturel. Vu le succès rencontré, nous avons eu la volonté de le faire perdurer. La 16e édition coïncide avec le 65e anniversaire de la disparition du maître. Ce festival reçoit le soutien de la Province de Hainaut » explique Florian  de Blaere, échevin de Pont-à-Celles.

 Si ce musicien tzigane  a inventé le style manouche (mélange de musique traditionnelle et de jazz américain), il baignait dans une époque très jazzy. "C’est la orchestre avec une chanteusenouvelle orientation que le festival a prise. A côté du style manouche, le festival veut montrer l’ouverture que Django avait sur les autres courants musicaux.  Nous poursuivons cette année le bal swing  qui sera animé par le Hermann Little Big Band , une initiation au Lindy up est prévue pour que chacun puisse danser"  préaffiche avec textecise  Laurence Vandermeren, directrice du festival.

 Un programme  chargé

Le vendredi 25 mai,  le concours Django@Liberchies sera suivi d’une jam session (accès libre).
Le samedi 26 mai, dès 16h, Swing 0007 sera suivi de  Wawau Adler  et le Sandro Roy Quartet. Les Doigts de l’homme reviennent avant l’initiation Lindy-up et le bal swing. Le 27 mai, dès 15h, place à : Four on six, Romain Vuillemen Quartet, Samson Schmitt, Guerrier Quartet.

A côté de la  programmation de grande qualité, des groupes issus de 4e concours “Nouveaux talents” seront de la partie. La rue de la Lutherie  permettra de mettre à l’honneur le métier de luthier. L’occasion de questionner les 8  artisans sur la création, la restauration de guitares, de violons. Sans oublier le Djan’Off. Les rues piétonnes du village résonneront de lectures de contes, d’ateliers créatifs, de spectacles  forains, de stands musicaux qui s’articuleront autour du jazz, de la guitare, des gens du voyage de la liberté et de la réflexion.

 Infos

Place de liberchies
071/84 05 67
http://djangoliberchies.be
Pass bal swing = 10€, Pass 2 jours en prévente : 40€, Pass samedi ou dimanche en prévente 22€ - Sur place : 25€, gratuit pour les moins de 18 ans

 

 

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 17 Mai, 2018 - 15:50