La Province de Hainaut soutient 12 projets dans les communes!

La Province de Hainaut a décidé, dans le cadre de son budget 2017, de renforcer son action en faveur des communes en consacrant un million d'euros en matière de supracommunalité. Cette démarche inédite s'est traduite concrètement par le lancement d'un appel à projets auquel les communes devaient répondre pour le 1er mai 2017. Au total, pas moins de 12 projets - impliquant les 69 communes hainuyères! - ont été déposés.

C'est un premier constat intéressant: chacune des 69 communes hainuyères s'est engagée pour deux ans dans au moins un des 12 projets de territoire portant sur des thématiques telles que le développement durable, la formation au management, l'activité sportive, la promotion de la santé, le tourisme, etc.

"On peut dire que le premier bilan de cette opération est largement positif. C'est une première expérience réussie d'articulation des différents niveaux de pouvoir de notre province, annonce Serge Hustache, le président du Collège provincial. C'est assi l'émergence de nouveaux besoins qui se sont manifestés dans les différents territoires. Une preuve de plus que l'avenir passe par la collaboration plutôt qu'à travers une concurrence entre les les niveaux de pouvoir".


Trois territoires et 12 projets (2017-2018)

1. Wallonie picarde

  • "Un arbre pour la Wallonie picarde"

Un projet fédérateur et citoyen dont l'ambition est de planter un arbre par habitant à l'horizon 2025, soit près de 350.000 arbres.
11 communes: Beloeil, Bernissart, Brugelette, Brunehaut, Chièvres, Comines-Warneton, Estaimpuis, Leuze-en-Hainaut, Péruwelz, Rumes et Tournai.

  • Soutien aux festivals du Val de Dendre

Développer des pôles d'attraction culturels et touristiques entre les villes de la Dendre par le biais de festivals basés sur les arts de la rue que sont "Les Sortilèges" à Ath et le "Rallye théâtre de la petite reine" à Lessines.
2 communes: Ath et Lessines.

  • Formation au management socio économique pour les agents communaux

Formation à l'usage des outils du management socio économique ainsi qu'au contrôle de qualité interne, dans le contexte de la réforme des grades légaux et en lien avec la dynamique territoriale de Wallonie picarde.
8 communes: Antoing, Bernissart, Ellezelles, Flobecq, Lessines, Mouscron, Pecq, Rumes.

  • En route pour la forme

Promotion et l'accès aux activités physiques en zone rurale pour améliorer la santé avec une attention particulière aux publics spécifiques (seniors, bénéficiaires de l'intégration sociale, ...) et une mutualisation des infrastructures sportives et l'extension de l'offre sportive globale.
3 communes: Celles, Frasnes-lez-Anvaing, Mont de l'Enclus.

  • Itinérance Slow Food et Slow Culture

Aller à la rencontre des citoyens en décentralisant des activités culturelles, en favorisant l'expression des artistes locaux, en mettant en valeur les producteurs locaux et le terroir via l'acquisition de deux véhicules, un foodtruck Slow Food et une roulotte Slow Culture.
2 communes: Silly et Enghien.

2. Charleroi Sud-Hainaut

  • Le développement de l'attractivité et la supracommunalité au sein du bassin de vie de Charleroi

- actions de promotion du territoire à l'international
- missions de benchmarking (visites d'autres régions bénéficiant d'une expérience en matière de supracommunalité)
- mise en place d'une structure d'accueil économique
- autres projets structurants à l'échelle du territoire
- projets de partenariats ponctuels entre plusieurs communes
12 communes: Anderlues, Beaumont, Charleroi, Châtelet, Fleurus, Gerpinnes, Ham-sur-Heure-Nalinnes, Les Bons Villers, Montigny-le-Tilleul, Pont-à-Celles, Sivry-Rance, Thuin.

  • Apprendre à mieux vivre ensemble; se nourrir sainement et lutter contre la pauvreté

Faire face aux difficultés socio économiques dans les deux communes en développant des épiceries sociales et en créant des jardins partagés. 
2 communes: Aiseau-Presles et Farciennes

  • Mise en place d'un service de conciliation éthique et vulgarisation du règlement général de police administrative (RGPA)

Le service de conciliation éthique mettra à disposition des citoyens des conciliateurs/ négociateurs formés et capables d'apporter des solutions aux conflits civils et commerciaux avant que ceux-ci ne dégénèrent en affrontements juridiques.
En lien avec l'éducation et l'enseignement, le projet de vulgarisation du RGPA tendra à une citoyenneté active par le biais de l'éducation des enfants aux principes de bonne conduite en société.
2 communes: Courcelles et Fontaine l'Evêque

  • Mieux vivre ensemble et renforcer la cohésion sociale

Mise en place d'une procédure et d'un service de conciliation éthique avec des conciliateurs formés et la diffusion d'une brochure didactique du règlement général de police.
3 communes: Erquelinnes, Lobbes, Merbes-le-Château

  • Promotion à la santé par le dépistage préventif du surpoids et du diabète

Prévention et éducation à la santé ciblant le surpoids et le diabète en contact direct avec les populations défavorisées et jeunes.
3 communes: Chimay, Froidchapelle, Momignies


3.Coeur de Hainaut, centre d'énergie

  • "Coeur de Hainaut à vélo"

Un réseau point-noeuds permettra la création d'un réseau cyclable balisé sur les voies les plus sécurisées du territoire. La promotion de ce réseau se fera en lien avec celle de la culture sur le parcours via la Fondation Mons 2015.
22 commmunes: Binche, Boussu, Braine-le-Comte, Chapelle-lez-Herlaimont, Dour (50%), Ecaussines, Estinnes, Frameries (50%), Hensies, Honnelles (50%), Jurbise, La Louvière, Le Roeulx, Lens, Manage, Mons, Morlanwelz, Quaregnon, Saint-Ghislain, Seneffe, Soignies.

  • Vers un fauchage durable

Maintien et amélioration de la biodiversité. Achat de matériel polyvalent partagé permettant une gestion différenciée mécanisée des bords de route et des espaces verts publics ciblés en matière de biodiversité au sein du Parc naturel des Haut-Pays.
6 communes: Colfontaine, Dour (50%), Frameries (50%), Honnelles (50%), Quévy, Quiévrain.

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 17 Août, 2017 - 17:11