Le réseau points-nœuds continue de s’étendre

Les balises points-nœuds, ce sont ces panneaux verts comprenant des intersections chiffrées à partir desquelles vous pouvez créer votre itinéraire pour une randonnée à vélo. Simple et ingénieux, plus besoin de cartes ni de GPS ! Si vous ne les avez jamais aperçus, cela ne devrait plus tarder. Après le Pays de Chimay et l’Entre-Sambre-et-Meuse (350 km), la Wallonie picarde (1.600 km), le dispositif s’étend au Cœur du Hainaut (+/- 850 km) pour rejoindre le réseau à travers la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne. La Province de Hainaut est partie prenante depuis le début de l’initiative sur son territoire.

Et c'est, maintenant, l’un des projets concrets de supracommunalité dans lesquels la Province de Hainaut investit. "Une candidature commune a été déposée par l’équipe technique du projet de territoire Cœur du Hainaut pour le compte de l’ensemble des communes participantes, précise Serge Hustache, président du Collège provincial du Hainaut. Cette candidature a reçu le feu vert des autorités provinciales qui ont décidé d’affecter un budget d’un peu plus de 700.000€ au projet pour sa mise en œuvre, sa maintenance et son marketing".

Ces 24 communes sont : Binche, Boussu, Braine-le-Comte, Chapelle-lez-Herlaimont, Colfontaine, Dour, Ecaussinnes, Estinnes, Frameries, Hensies, Honnelles, Jurbise, La Louvière, Le Roeulx, Lens, Manage, Mons, Morlanwelz, Quaregnon, Quévy, Quiévrain, Saint-Ghislain, Seneffe et Soignies.

Les 24 bourgmestres se sont réunis la semaine dernière pour le lancement opérationnel du réseau points-nœuds sur leur secteur. Les premières balises devraient apparaître dès janvier 2018. C'est, en tout cas la mission, de Hainaut Tourisme et sa cellule Hainaut Rando qui va se charger de la cartographie, en collaboration étroite avec IDEA. La Maison du Tourisme de la région de Mons et la Maison du Tourisme du Parc des Canaux et Châteaux seront à la manœuvre pour les actions "marketing". La Fondation 2015, également partenaire du projet, sensibilisera les citoyens à l’intérêt de s’approprier l’outil et à le préserver.

Promotion du tourisme et de la santé, amélioration du bien-être et du cadre de vie, remaillage du territoire, autant d’atouts qui viennent s’inscrire dans la stratégie de redéploiement du Cœur du Hainaut. "Au-delà de son impact positif sur l’accessibilité et la mobilité du territoire, le projet présente de nombreux autres avantages, note Maïté Dufrasnes, coordinatrice du Centre d’énergies Cœur du Hainaut. Comme relier de manière cohérente les points d’intérêts touristiques majeurs, apporter une nouvelle image de marque (destination nature, culturelle, sportive), etc."

Le vélo n’est pas en reste en Hainaut et, s’il reste à développer, c’est à souligner en cette Semaine de la Mobilité !

Infos: www.facebook.com/HainautRando - www.visithainaut.be - www.coeurduhainaut.be

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 21 Septembre, 2017 - 17:16