L’équilibre instable de Gabriel Belgeonne au BPS 22

Jusqu’au 2 septembre, le BPS22, Musée d’art de la Province de Hainaut à Charleroi, consacre une exposition retraçant 50 ans de carrière de l’artiste originaire de Gerpinnes Gabriel Belgeonne. 

Peintre, graveur et éditeur, l’artiste livre une œuvre aussi discrète que rigoureuse. L'exposition dresse le bilan d'une pratique multidisciplinaire, née avec l'abstraction lyrique, avant de connaître une période construite féconde, pour aujourd'hui donner toute la mesure d'une instabilité mesurée. Elle présente une centaine d'œuvres, des premières recherches aux tableaux récents, allant de la gravure au dessin, de la peinture à l'édition, retraçant ainsi la carrière de l'artiste.  « Jaime beaucoup ce qu’il  fait, je le suis depuis mes études. J’avais en tête  de faire une exposition avec lui.  Je ne désirais pas faire une rétrospective mais plutôt montrer la maîtrise  des éléments qui jalonnent son œuvre » explique le directeur du BPS22, Pierre-olivier Rollin. « J’étais un peu inquiet car je me demandais comment faire une exposition retraçant mes 50 ans de vue sur le smurs d'une expo de tableauxtravail. Pierre-Olivier a trouvé comment les présenter »  confie l’artiste. «  On a placé les œuvres sans tenir compte des datations. L’expo se centre sur sa recherche  permanente d’un équilibre instable entre des forces contradictoires » précise  Pierre-olivier Rollin.

Si Gabriel Belgeonne a choisi d’intituler l’expo « sans titre »  c’est qu’il préfère que chaque visiteur se fasse personnellement une idée. «  La richesse de l’art abstrait, c’est qu’on peut imaginer ce qu’on veut en voyant une œuvre. Ce qui m’intéresse, c’est que le spectateur  invente son histoire ».  Le visiteur  pourra  proposer un titre via un formulaire disponible à l’accueil ; le meilleur titre sera choisi au terme de l’exposition et son auteur recevra un exemplaire dédicacé du catalogue et une gravure !

 Suspended Spaces

vue sur la salle d'expo Suspended Spaces,  littéralement « espaces en suspens » est un collectif d’artistes et de chercheurs à géométrie variable. Le BPS22 présente un ensemble composé de 34 élémentvue sur l'expos produits par une vingtaine d’artistes. Réunissant artistes et chercheurs internationaux, le collectif Suspended Spaces travaille autour de territoires géographiques dont le devenir a été empêché pour des raisons politiques, économiques ou historiques.  « Constitué après l'expérience de Famagusta, ville fantôme chypriote, Suspended Spaces s'est ensuite déplacé au Liban et plus particulièrement à Tripoli, sur le site inachevé de la Foire internationale d'Oscar Niemeyer. Le collectif s'est, par la suite, rendu au Brésil où le MAC, musée d'art contemporain construit par Niemeyer à Niterói, et le MACquinho, centre culturel et social, interface avec les populations précaires de la communauté du Morro do Palácio, travaillent avec la favela voisine, dans une société brésilienne violente et divisée. Chacune de ces étapes a donné lieu à des œuvres » explique la curatrice, Dorothée Duvivier.

Infos : 

BPS22
Boulevard Solvay, 22 à  Charleroi
071/  27 29 71
Info@bps22.be
www.bps22.be

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 21 Juin, 2018 - 17:12