Les futurs profs de sport à l’assaut du Bois de Mariemont

L’enseignement secondaire organisé par la Province de Hainaut compte quatre établissements qui proposent une section "éducation physique", à Charleroi, Leuze-en-Hainaut, Mons et Morlanwelz. L’ASEP (Animation sportive de l’Enseignement provincial) a eu la bonne idée de réunir élèves et professeurs à Morlanwelz pour une journée sportive et conviviale avec une course d’orientation dans le Bois de Mariemont et des activités aquatiques plus funs au Point d’Eau de La Louvière. 

En Hainaut, si l'enseignement provincial assure la formation de base, il propose aussi de participer gratuitement à une multitude de disciplines sportives en parascolaire grâce à l'ASEP. "Tout au long de l'année scolaire, nous organisons des journées de découverte dans des disciplines variées, telles que le VTT, l'athlétisme, la natation, les jeux de ballons ou de raquettes, en essayant de proposer des nouveautés chaque année", explique Pierre Jacmin, coordinateur de l'ASEP. "Nous proposons également des événements autour de thématiques diverses qui vont du sport féminin à l’ASEP Trophy, un concours réservé aux plus de 16 ans dont les épreuves, en plein air, sont cotées et les équipes jugées sur leurs performances".

Les étudiants entrent en courant dans le Bois de MariemontCe qui fait la force de l’ASEP, c’est sa faculté d’adaptation et de renouvellement pour composer des programmations qui correspondent aux attentes des élèves, en tenant compte des contraintes administratives et organisationnelles des écoles. "Nous constatons, par exemple, que les activités du mercredi après-midi ont moins de succès qu’auparavant. Les jeunes ont plus facilement accès à des sports en tous genres et les enseignants sont moins motivés pour les accompagner en dehors du temps scolaire. Par contre, les convier pour une journée complète, ça fonctionne. D’où l’idée de ces rencontres réservées aux élèves d’une même section, en l’occurrence, l’éducation physique !" Ce sont ainsi quelques 130 élèves de 4e, 5e et 6e secondaire issus de l’Institut Jean Jaurès de Charleroi, l’Athénée provincial de Leuze, l’Athénée Jean d’Avesnes de Mons et l’Athénée Warocqué de Morlanwelz qui se sont rassemblés dans un esprit de rencontre et de convivialité.

Jeu d'équilibre créé et animé par deux élèves de rhétos de l'Athénée provincial Warocqué de MorlanwelzC’est Morlanwelz qui a ouvert le bal. "C’est un lieu qui représente bien la filière éducation physique puisque l’Athénée propose une section en secondaire et la Haute École Condorcet, juste en face, organise le bachelier". Le but est aussi d’impliquer les élèves, en particulier les rhétos, dans la mise en place de l’événement. "Nous les avons sollicité pour imaginer et animer différents ateliers qui viennent égayer la course d’orientation de leurs camarades. C’est une mise en application qui donne une image concrète de leur futur métier". Parmi eux, Massimo et Loan ont créé un parcours d’équilibre. "Nous nous sommes inspirés des activités de l’ASEP auxquelles nous avons déjà participé, puis nous l’avons testé et ajusté en fonction du matériel que nous avions à disposition et de la difficulté éventuelle de l’épreuve. Nous voulons tous les deux être professeurs d’éducation physique, c’est donc une bonne préparation !".

Les enseignants aussi se réjouissent d’une telle journée. "C’est positif par les échanges que ça peut apporter, les rencontres avec les autres écoles, la découverte d’autres infrastructures, atteste Xavier Duquesne, professeur à l’Athénée provincial Jean d’Avesnes de Mons. Cela peut donner des idées pour plus tard !"

Le but, si le succès est au rendez-vous, est d’en faire une journée annuelle, à tour de rôle dans chacune des écoles. "Mais aussi d’étendre à d’autres sections, comme l’horticulture ou la maçonnerie, par exemple, avec des activités en lien avec leur future profession", projette Pierre Jacmin.

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 25 Février, 2016 - 16:22