Un mannequin interactif pour des soins réels

La Samaritaine, Institut d’Enseignement Secondaire de la Province de Hainaut à Charleroi,  propose des formations en soins infirmiers. Pour confronter ses élèves à la réalité, elle vient d’acquérir un mannequin simulateur de soins.  Il donnera  aux élèves la possibilité de s’exercer dans de bonnes conditions en alliant le réalisme de la situation et la décontraction de pouvoir s’exercer, sans risques pour le patient, lors de séances de simulation.

« J’ai envie d‘installer sur notre site un mini-hôpital pour que les étudiants puissent travailler en simulation réelle. J’ai trouvé un financement pour l’achat de ce mannequin grâce à un appel à projet de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Nous sommes la première école d’enseignement secondaire  provinciale  à disposer de ce matériel. Il y en a une dans le supérieur, à Condorcet. Nos 160 élèves vont pourvoir apprendre avec ce mannequin » explique la directrice Céline Deroy.

Classe mannequindes étudinst autour d'un mannequi

Conçue pour la simulation et la pratique d'une gamme complète de procédures, de diagnostiques et de soins du malade, ce mannequin à l'anatomie précise, avec articulations réalistes, permet aussi un examen auscultatoire thoracique et abdominal et une prise de pression artérielle extrêmement réalistes. En classe, les élèves peuvent s’exercer lors de séance de simulation. Ils sont confrontés à diverses situations telles que nausée, étourdissement, peur, douleur. Ils doivent réagir en conséquence. Le mannequin articulé leur permet de faire les gestes adéquats, en situation réelle, comme dans un hôpital.  Il peut uriner, on peut prendre sa fréquence cardiaque, sa tension, son pouls, on peut poser tous les actes techniques possibles comme une perfusion, une injection, la pose d’une sonde. Il parle et pose des questions, dit s’il a peur ou mal. Le professeur qui suit les soins, peut ensuite expliquer ce qui a été bien fait, oublié ou fait partiellement. « Cela nous permet de nous exercer, d’être en situation réelle, de poser des actes qu’on a pas eu l’occasion de faire», confie Hanane, élève de 3e année. « C’est beaucoup plus réaliste. Le mannequin est muni d’un micro et peut intervenir. Le prof peut lui programmer des symptômes, des pathologies. Il y a de l’interaction, on peut réellement administrer les soins, comme faite une piqûre,  prendre le pouls, sonder " poursuit Safae.

 L’arrivée de ce mannequin simulateur de soins sera très prochainement suivie par un second exemplaire pour permettre à un maximum d’étudiants d’en profiter.

Infos

Rue de la Samaritaine 14 à Montignies-sur-Sambre
071 48 82 66
http://www.etudierenhainaut.be/charleroi/secondaire/samaritaine.html

 

.

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 21 Septembre, 2017 - 17:16