Des aménagements pour les élèves à besoins spécifiques

C’est une recommandation du Pacte d’excellence, appliquée depuis la rentrée 2018-2019 : tout élève scolarisé dans l’enseignement ordinaire mais qui a des besoins spécifiques peut bénéficier d’aménagements raisonnables. Pour les établissements provinciaux, une cellule a été créée pour y veiller.

Les élèves à besoins spécifiques souffrent de troubles (dysfonctionnements neurologiques d’une ou plusieurs zones du cerveau qui persistent la vie durant), d’un handicap, d’une maladie, diagnostiqués qui rendent l’apprentissage compliqué.

Un aménagement raisonnable sera un matériel adapté, une autre organisation ou une approche pédagogique différente qui permettra à l’élève d’être à égalité vis-à-vis de ses pairs.

La Cellule aménagements raisonnables de l’enseignement de la Province de Hainaut (CAREPH) aidera les établissements scolaires à analyser et concrétiser les demandes. "Notre objectif est de pouvoir aider les enseignant.e.s à développer chez les jeunes leurs potentialités dans les domaines physique, sensoriel, relationnel, émotionnel, cognitif et professionnel avec de la bienveillance, explique Brigitte Michel, représentante de la CAREPH. L’élève devra mettre en place, avec l’aide de l’enseignant.e, des stratégies qui lui permettront de développer au mieux ses capacités et, par là, économiser son énergie et réduire sa fatigabilité.

Par exemple, "au LPST de Soignies, depuis deux ans, les enseignant.e.s du premier degré organisent des classes flexibles adaptées aux besoins des apprenant.e.s, précise Rossana Tasca, prof et personne-relais. L’élève peut choisir la position de travail qui lui convient le mieux et changer de place toutes les 20 minutes". Ce type de classe met à disposition un matériel adapté au profit de l’élève : coussins dynamiques, tipi pour s’isoler, coin lecture sur tatami, poufs, espace numérique, espace créatif, … Les adaptations ne sont pas que matérielles : "un de nos élèves, dit TDA, bénéficie d’1/3 temps : si un examen dure trois heures, il dispose d’une heure supplémentaire".

L’école inclusive pour laquelle la Province de Hainaut s’engage aidera chaque jeune à construire le projet de vie qui lui convient et à s’intégrer dans la société de la façon la plus harmonieuse possible.

Infos: www.etudierenhainaut.be

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Mardi, 14 Juillet, 2020 - 10:13