Latifa Echakhch au BPS22 de Charleroi

Pour sa première grande exposition muséale en Belgique, Latifa Echakhch présente une nouvelle installation conçue spécifiquement pour le BPS22, ainsi qu'une sélection d'oeuvres anciennes, exposées ensemble pour la première fois, autour des notions de perte, d'abandon, de trace. À voir du 1er février au 3 mai!

Pratiquant la peinture, la sculpture et l'installation, l'artiste d'origine marocaine Latifa Echakhch (El Khnansa, 1974) choisit des objets facilement reconnaissables, investis d'une charge domestique et/ou sociale, qu'elle réduit au silence par la destruction, l'effacement ou le recouvrement. Elle les prive ainsi de leur valeur d'usage - poussant dans l'oubli leur fonction - afin de libérer les souvenirs qui leur sont accolés. Elle convoque la mémoire et libère les fantômes qui ressurgissent de ces objets. Son travail est à la fois conceptuel et romantique, politique et poétique. Latifa ECHAKHCH_Frames_2012_© Latifa Echakhch-Photo archives kamel mennour-Courtesy the artist and kamel mennour Paris_London

Depuis plusieurs années, Latifa Echakhch renouvelle la tradition du paysage romantique et son motif associé: la ruine. À l'occasion de son exposition au BPS22 - qu'elle a conçue comme une rétrospective - elle a créé, dans la Grande Halle, une déambulation spécifique à travers des décors déclassés, à moitié suspendus, comme autant de traces et de vestiges d'une action qui a eu lieu et dévoilant, au fur et à mesure, plus d'une septanaien d'autres oeuvres. Dans la seconde salle, l'artiste propose un expérience immersive dans laquelle le visiteur est confronté à des bribes de décors faisant écho au thème de la ruine et mettant en scène une part du vocabulaire plastique propre à l'artiste.

Convoquant les notions de perte, d'abandon, de trace, l'exposition forme un ensemble de paysages émotionnels où la mémoire se confronte à l'obsolescence de la modernité et de ses ruines.

Infos: www.bps22.be 

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Jeudi, 30 Janvier, 2020 - 17:48