Lutter contre la précarité étudiante durant la crise énergétique

Des aides financières, des locaux chauffés, des repas gratuits pour les étudiants en difficulté!

aptop-g08e3a0c3c_1920.jpgSelon une récente enquête de la FEF, 63% des étudiants ont modifié leurs comportements à la suite de l’évolution des prix de l’énergie. Le phénomène de la précarité étudiante a été abordé par la Conseillère provinciale Dorothée De Rodder.

La Haute Ecole provinciale Hainaut-Condorcet n'y est pas insensible et a pris plusieurs dispositions comme l’a indiqué le Député Eric Massin.

«Un montant de 125 € est versé par le Conseil social de la Haute Ecole à tous les étudiants identifiés comme étant en difficulté pour les trois premiers mois de l’année académique. Le Conseil social fera le point en décembre pour envisager la continuité de cette aide.  A ce jour, le montant total de 375 € a déjà été versé à tous les étudiants concernés».

La Haute Ecole s’est également engagée dans une aide indirecte au travers la mise à disposition des étudiants de locaux chauffés, le soir après les cours et durant les périodes de blocus, en partenariat avec l’UMONS et le Centre Universitaire Zénobe Gramme de Charleroi.

Et parce que la lutte contre la précarité ne porte pas que sur les coûts énergétiques, le Collège provincial a également décidé d’accorder aux étudiants en difficulté la gratuité dans l’ensemble des mess scolaires provinciaux.

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Mardi, 29 Novembre, 2022 - 14:10