Tarmac School’up version Covid – les jeunes face au virus !

Beaucoup émettent des doutes face à la dangerosité du Covid 19, souvent influencés par les fake news. Vinz et Lara, animateurs de l’émission School’Up  ont rencontré les étudiants de l’Institut Provincial d’Enseignement Secondaire Paramédical La Samaritaine de Charleroi pour répondre à leurs interrogations.

"Le 17 mai 2019, notre école a été sélectionnée pour recevoir Vinz et Lara dans le cadre de la NRJ School’Up,  Ils avaient visité   nos  sections et la journée s’était terminée par un DJ'Set de Vinz. une classe écoute une personneNous avions alors reçu le Prix de l’altruisme. Aujourd’hui, ils  reviennent pour une rencontre avec les élèves " explique la directrice Sandrine Chardome.

 Aujourd’hui, l’émission est produite part la RTBF. Les deux animateurs, accompagnés d’une petite équipe pour le tournage ont proposé un débat  axé sur  le Covid 19. Si le scientifique  Emmanuel André qui devait les accompagner a été retenu pour une réunion de crise, deux étudiants de 3e année complémentaire Infirmier hospitalier, actuellement en stage et travaillant aussi comme jobiste, en unités Covid à l’Hôpital Marie Curie,  assistaient à la conférence pour étayer les propos des animateurs.  Leurs expériences et leurs ressentis ont beaucoup intéressé et  ému les élèves présents. Ayant démarré leur stage d’immersion en mars et s’étant impliqués directement comme jobiste le week-end, de 8h à 20h,  ils ont  pu expliquer la réalité du terrain et les conséquences de la maladie sur le personnel soignant et les malades ainsi que leur ressenti face à la détresse des personnes finissant leurs  jours seules, sans possibilité de voir leur famille à cause des mesures sanitaires et emportées dans des sacs mortuaires (lors de la première vague, actuellement, Marie Curie essaie de faire venir la famille sous conditions). 

"Avec school’Up, nous parcourons les écoles de la Fédération Wallonie Bruxelles. Nous dépendons d’un service public : c’est notre rôle d’assurer  un suivi auprès des écoles.  40 % des personnes  ne respectent pas les mesures et n’ont aucune conscience de ce qui se passe dans les hôpitaux. Notre système hospitalier est totalement surchargé,  des opérations ont dû être annulées. Il y a des dommages collatéraux suite au manque de lit. J’ai un ami tombé dans le coma suite à un accident qui a été débranché pour libérer de la place" explique Vinz.

 Le manque de  liberté, le besoin de toucher ses proches ; le port du masque,…beaucoup de choses  ont changé nos vies. "On a pris des habitudes : masques, distanciation,  même si cela a été difficile. La fin ne  dépend que de nous et de la discipline de chacun. 100 personnes sans masque est bien plus grave que 100 000 personnes avec un masque. Faites aussi attention à la désinformation.  Ne vous basez pas sur un titre racoleur, vérifiez les sources, évitez les fake news, basez-vous  sur des revues scientifiques,  développez votre sens critique. Ici vous avez la chance d’avoir des témoignages directs de personnes vivant la réalité du terrain."

 Infos :  https://schoolup.love/vinz/ 

Version imprimableVersion imprimable

Date de publication

Mardi, 8 Décembre, 2020 - 08:59